Des cavaliers tentent de sauver de l'abattoir des chevaux au centre équestre de l'Escadron à Neyron dans l’Ain

Il s'appelle Rio: cet ancien trotteur ne peut plus faire de club, mais les cavaliers du centre équestre de l'Escadron à Neyron cherchent une solution pour le sauver de l'abattoir
Il s'appelle Rio: cet ancien trotteur ne peut plus faire de club, mais les cavaliers du centre équestre de l'Escadron à Neyron cherchent une solution pour le sauver de l'abattoir

Le club de l'Escadron à Neyron (Ain) a été placé en liquidation judiciaire cet été. Un groupe de cavaliers tente par tous les moyens de sauver des chevaux, destinés à l'abattoir.

Par Renaud Gardette

C'est un appel à l'aide, pour des animaux qui leur ont tant donné. Des cavaliers du centre équestre de l'Escadron, à Neyon (Ain), tentent de sauver des équidés de l'abattoir.

Cet été, le club équestre a été placé sous liquidation judiciaire. Le gérant a pu revendre les chevaux les plus "frais" dans d'autres centres équestres.

Aujourd'hui, il reste 12 chevaux, à vendre. Une solution a été trouvée pour 8 d'entre eux: des cavaliers généreux se sont engagés à les racheter, lors d'une prochaine vente aux enchères. Les animaux devraient être ensuite placés dans la région.

Mais aucune solution n'existe pour l'instant pour les 5 autres chevaux. Parmi eux, un cheval, "Grillon", serait assez intéressant, plus jeune que les autres, et ancien trotteur.

Le groupe de cavaliers a obtenu que la vente aux enchères se déroule, animal par animal, et non par lot comme il était question auparavant. Un très grand soulagement pour ces passionnés, qui craignaient ne rien pouvoir faire.
 
Riviera, l'un des chevaux à sauver, du centre de l'Escadron à Neyron
Riviera, l'un des chevaux à sauver, du centre de l'Escadron à Neyron

Le groupe de cavalier a lancé un appel sur les réseaux sociaux, et une cagnotte en ligne, pour essayer de racheter un maximum de chevaux lors de la vente. Plus de 9.600 euros ont déjà été récoltés, sur un objectif de 12.000 euros.

Mais cette somme risque bien d'être insuffisante: des frais d'huissier, et de pensions, vont être rajoutés à la facture finale. Les cavaliers cherchent également des "familles d'accueil" pour héberger les bêtes. 


 

Sur le même sujet

Les + Lus