Thomas Pesquet en direct de l'espace avec des élèves de l'Ain : "Nous venons de vivre un moment historique !"

Des collégiens et écoliers aindinois de Marboz, Saint-Etienne-du-Bois, Attignat, Beaupont, Domsure et du regroupement de Curciat-Cormoz-Saint-Nizier ont eu la chance d'échanger en direct avec Thomas Pesquet en mission dans l'ISS, la station spatiale internationale.

Certains professeurs et les membres de l'ADRISS travaillent depuis un an et demi pour rendre cet échange possible
Certains professeurs et les membres de l'ADRISS travaillent depuis un an et demi pour rendre cet échange possible © F.Grassaud

C'est une discussion extraordinaire dont ils se souviendront sûrement toute leur vie. 20 élèves, -des écoliers et collégiens-, ont eu la chance de poser leurs questions au spationaute Thomas Pesquet, ce lundi 31 mai.

"Over" à la fin de chaque question

Ils n'ont pas pu voir leur "idole", la caméra de la station étant en panne, mais les élèves ont entendu distinctement les réponses de l'astronaute à leurs questions, chacune se terminant par le fameux "Over", comme le font les pros de l'Agence Spatiale Européenne. L'échange - intense - a duré 10 minutes. Sur terre, les enfants avaient pris place dans la salle Clair Matin du village de Pirajoux. 

Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles, l'école Saint Joseph de Marboz (Ain) affiche la couleur de cette rencontre exceptionnelle
Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles, l'école Saint Joseph de Marboz (Ain) affiche la couleur de cette rencontre exceptionnelle © F.Grassaud

Le 23 avril 2021 à 11.49 (heure française), le spationaute Thomas Pesquet s'est envolé pour six mois à bord d'un Crew Dragon vers la Station spatiale internationale (ISS), en compagnie de trois autres astronautes. En 2016, il était le plus jeune cosmonaute européen à s'envoler pour l'espace. Avec cette mission il devient le premier commandant de bord français de l'ISS. 

Ces échanges sont rendus possibles grâce à l'association ARISS, groupement de bénévoles de radioamateurs de neuf pays, qui a retenu dix établissements scolaires en France dont les écoles de la Bresse et le collège Saint-Pierre de Marboz, pour échanger avec la mission Alpha de l'ISS. 

Un an et demi de travail de préparation

Les élèves, les radioamateurs de l'association ARISS et les enseignants ont travaillé ensemble durant un an et demi pour rendre cette rencontre possible. 

"Bonjour Thomas, ici Eline, Pourquoi devenir astronaute ? Over." Vingt questions se sont succédé avec enthousiasme et beaucoup de sérieux. "Bonjour Thomas, ici Yanis, est-ce que vous rêvez d'aller sur Mars ? Over" 

"Oui, j'en rêve mais je suis un peu vieux peut-être que ça ne sera pas moi ça sera toi !" 

"La Terre dans l'espace : un peu comme une bulle de savon" 

Le spationaute a également commenté ses sensations et le regard qu'il porte sur la planète Terre : "Sur Terre on a l'impression que c'est immense, mais depuis l'espace on se rend compte qu'elle est fragile, au milieu de l'espace c'est un peu comme une bulle de savon."

"Quitter la Terre c'est comme un tour de manège. C'est de très bonnes sensations. Quand on est dans l'espace, on a l'impression d'avoir des supers-pouvoirs !"

La rencontre s'est terminée sur une invitation chaleureuse de l'animateur : 

"J'espère que vous viendrez nous voir, on sera ravis de vous accueillir. Nous avons partagé ensemble un moment historique, merci à tous."

durée de la vidéo: 02 min 29
Ain. Ils ont parlé à Thomas Pesquet

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite espace culture sciences