Fabien, l'agriculteur des Dombes n'a pas revu ses enfants en Russie

Fabien Thomasson très entouré pour l'audience en Russie.
De gauche à droite Jean Francois Thomasson son père, son avocate russe, Fabien, le consul Français, l’interprète française, et son avocat russe.
Fabien Thomasson très entouré pour l'audience en Russie. De gauche à droite Jean Francois Thomasson son père, son avocate russe, Fabien, le consul Français, l’interprète française, et son avocat russe.

Parti en Russie il y a une dizaine de jours pour assister aux procès d'appel, Fabien n'a obtenu qu'une demie victoire et n'a toujours pas vu ses enfants cachés par leur mère.

Par Bérengère Bourgeot

Il attendait cette audience de révision avec impatience. Le juge devait se prononcer sur la possibilité pour Fabien de ramener ses enfants avec lui en France. Mais le juge et le procureur en ont décidé autrement, et la révision du procès a été refusée. Fabien est rentré seul ce vendredi 28 septembre dans les Dombes, dans le département de l'Ain.
 
Fabien Thomasson, de retour sans ses enfants
L'agriculteur de l'Ain, était parti en Russie pour tenter de récupérer ses 2 enfants. Mais bien que les autorités russes aient reconnu sa paternité, Fabien Thomasson n' a même pas pu voir ses garçons. Intervenants : Sylvie Thomasson, soeur de Fabien - Jean-François Thomasson, grand-père des enfants - Me Nadezda Bonniot Alupova, avocate du barreau de la région de Saint-Pétersbourg - E. Phily & B. Tardy & D. Derenne

Trois ans que Fabien Thomasson n'a plus eu la moindre nouvelle de Séraphime et Loukian, ses enfants âgés de six et quatre ans. "Pas de photo, pas la moindre communication, absolument rien, et ce n'est plus supportable", raconte le grand-père.

La mère a totalement coupé les ponts depuis qu'elle est repartie en Russie avec les enfants. Fabien Thomasson tente aujourd'hui d'obtenir leur retour. En vain.
 
Seule consolation, la première audience du mardi 25 lui a de nouveau reconnu un droit de paternité, en contre partie du versement d'une pension alimentaire. Les deux parties vont donc pouvoir travailler de concert et mettre en place les droits qui reviennent à Fabien, notamment celui de voir ses enfants.
 

Sur le même sujet

Les + Lus