Mort d'un artiste sur scène : le festival d'Ambronay en deuil

Le Festival musical d'Ambronay a été secoué par le décès de l'un de ses artistes sur scène, vendredi 22 septembre, lors d'un concert. Un baryton âgé de 54 ans, membre de l'ensemble musical Cappella Mediterranea a été victime d'un infarctus mortel.

C'est une nuit de festivités qui a tourné au drame, vendredi 22 septembre au soir, au Festival d'Ambronay. L'événement dédié à la musique ancienne accueillait sur scène, une représentation de l'oratorio Il Dono della Vita eterna.

L'œuvre d'Antonio Draghi, dirigée par Leonardo García Alarcón, a débuté à 20h30 dans l'abbatiale. Aux alentours de 21h45, soit une vingtaine de minutes avant la fin de la représentation, un baryton, membre de Cappella Mediterranea, a vacillé sur scène, avant de s'effondrer. Son nom :  Alejandro Meerapfel.

Public évacué

Les 700 personnes présentes dans la salle ont été rapidement évacuées. Malgré l'intervention rapide des secours, l'artiste âgé de 54 ans, selon l'AFP, n'a pas pu être réanimé.

La victime originaire d'Argentine s'est produite à travers toute l'Europe, de Vienne à Amsterdam. "Nous adressons nos plus affectueuses condoléances à sa femme et ses deux enfants, à sa famille et à tous chers artistes, cher public, vous qui l’avez côtoyé et connaissez tout du magnifique artiste qu’il était et de sa si belle et profonde humanité", peut-on lire sur la page Facebook de l'ensemble de musique baroque de Leonardo García Alarcón.

Après la perte de "ce membre de longue date" de Cappella Mediterranea, l'ensemble de l'équipe est secoué, affirme les organisateurs du festival d'Ambronay.

Le festival maintient sa programmation musicale qui se tiendra jusqu'au 8 octobre prochain. Des hommages en mémoire de l'artiste seront rendus prochainement, selon l'organisation.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité