Polémique dans l'Ain autour d'un fast food au pays de la volaille de Bresse

Publié le Mis à jour le
Écrit par F.Grassaud & M.Zammit

C'est une polémique qui agite la Bresse. A quelques jours de l'ouverture d'un Mac Donald à Jayat, dans l'Ain, une vive opposition apparaît. Au pays du bien-manger, la présence d'un fast food n'est pas du meilleur effet, notamment à proximité des producteurs de volailles de Bresse.

C'est une polémique qui agite la Bresse en ce moment. A quelques jours de l'ouverture d'un Mac Donald à Jayat, dans le département de l'Ain, une opposition de plus en plus vive apparaît. La municipalité voisine de Montrevel, toujours dans le département de l'Ain, a décidé d'attaquer le permis de construire devant la cour administrative d'appel. Mais au-delà de l'urbanisme, c'est la défense de la gastronomie qui semble en jeu.

Peut-on installer un fast-food dans une région réputée pour sa gastronomie et ses produits d'excellence ? Voilà le débat qui agite deux villages de la Bresse. L'un, Jayat, attend l'ouverture de son premier Mc Do, et l'autre, Montrevel a décidé d'attaquer le permis de construire devant la justice. Le burger-frites n'est pas le bienvenu au pays de la volaille de Bresse !

L'heure est aux finitions. Le restaurant rapide doit lever le rideau dans quelques jours mais l'ouverture ne se fait pas dans la sérénité. Les quelques affiches posées çà et là dans les communes, donnent le ton. Le maire, lui, a du mal à comprendre. "Je suis là pour défendre tout le monde" raconte Mickaël Morel, le maire de Jayat, "Je défends donc aussi bien le magasin bio que la petite boucherie traditionnelle, que la grande surface." Le maire de Jayat rappelle à qui veut bien l'entendre que s'il est élu, ce n'est pas pour ses convictions personnelles mais pour la collectivité. "Je sais que certains choix ne plaisent pas mais on ne pourra jamais plaire à tout le monde."

Mais au pays du bien-manger, la présence d'un Mac Do ne serait pas du meilleur effet… notamment à proximité des producteurs de volailles de Bresse.  
Montrevel-en-Bresse, la commune voisine a fait, quant à elle, appel à la Justice. "C'est tout de même un peu anachronique de voir s'installer à quelques centaines de mètres, une enseigne comme Mc do que l'on peut qualifier de mal bouffe" s'interroge Jean-Yves Brevet.

Si la défense du commerce local est l'un des arguments, les habitants ne retiennent, eux, que la bataille du goût. "Mc Do représente un type d'alimentation qui ne correspond pas à ma culture de la Bresse, on est bien d'accord!" s'insurge certain. Tandis que d'autres en salivent presque déjà, "les jeunes ont envie d'avoir un Mc Do près de chez eux",  "ok, c'est comme pour tout, il ne faut juste pas en abuser tous les jours, c'est tout".

Pour ce qui est de Julien Ripoll, un restaurant installé tout près du futur fast-food, et où on y sert aussi des burgers, le gérant ne craint rien. "Je ne vois pas cette ouverture comme de la concurrence. Je peux comprendre la mauvaise image du Mc do pour certaines personnes. Il y a aura une certaine euphorie au début et puis ça passera."

22 ans après le fameux démantèlement du Mac Do de Millau, l'enseigne pensait avoir tourné la page des reproches… pas forcément à la campagne, quand le burger est dans le pré.