Alerte pollution, des mesures, des contrôles... et après?

© France3 RA
© France3 RA

La pollution aux particules fines continuent leurs ravages en Rhône-Alpes. Ce lundi 23 janvier tous les départements sont concernés par cet épisode qui pourrait se dégrader encore dans les jours à venir. 

Par Isabelle Gonzalez

Ainsi, les départements de la Drôme, de l'Ardèche, de la Loire et de la Savoie ont rejoint le Rhône, l'Isère, la Haute-Savoie et l'Ain dans cet épisode de pollution, selon les communiqués des différentes préfectures concernées.

Selon les responsables des organismes de surveillance, lundi 23 janvier, la situation anticyclonique devrait perdurer et, malheureusement, oeuvrer en faveur de l'accumulation de la pollution. Cette persistance conduit au passage en niveau d'alerte.

"Lundi, la situation anticyclonique va perdurer, toujours favorable à l'accumulation de la pollution.", souligne Air Rhône-Alpes.
Ne sont épargnées, pour le moment, que les vallées savoyardes de la Maurienne et de la Tarentaise ainsi que l'est de la Drôme, et dans une moindre mesure le bassin du lac Léman et les zones alpines de l'Isère et de la Savoie.

Partout, ces dépassements de seuils d'alerte engendrent des réductions de vitesse sur les routes de 20km/h, des interdictions de brûlage de déchets verts ainsi que les feux de cheminées d'appoint ou d'agrément.


Mesures anti-pollution à Lyon
La décision a été prise ce weekend par le préfet de région suite au niveau de particules fines très élevé. La circulation alternée a été une nouvelle fois mise en place ce lundi 23 janvier à Lyon et Villeurbanne. Une mesure plus ou moins respectée. Reportage de Yaëlle Marie et Pierre Lachaux - France3 RA

 

Sur le même sujet

Les + Lus