Le frelon asiatique poursuit sa progression dans l'Allier : après les secteurs de Montluçon et Huriel, le bassin vichyssois est à son tour victime de cet insecte qui s'attaque aux abeilles, mais peut être aussi dangereux pour l'homme. Mardi, un nid a été détruit sur la commune de Charmeil.

Le nid faisait près de 80 centimètres de diamètre. A l'intérieur, plus d'un millier de frelons asiatiques en pleine activité et peut-être autant de larves sur le point d'éclore. Une chose est pourtant assez inhabuelle : son emplacement. Il trônait à seulement 6 mètres de hauteur, sur le pignon d'une maison. Or, d'habitude, les nids se trouvent à grande hauteur, entre 15 et 30 mètres de haut.

Pour le désinsectiseur professionnel qui s'est attaqué à ce nid, la lutte contre les frelons asiatiques est une nouveauté. Ces insectes sont très agressifs, et leurs nids très solides. Pour en arriver à bout, il lui faut pulvériser 5 fois plus de produit qu'avec des frelons traditionnels. Au bout de 15 minutes, le nid et ses résidents sont enfin détruits. 

Arrivé à Montluçon en 2011, le frelon asiatique est reconnaissable grâce à son abdomen noir. Il n'avait jamais atteint le bassin de Vichy, jusqu'à cette année. Et cette prolifération inquiète beaucoup les apiculteurs de l'Allier.

Pour piéger le frelon asiatique, un mélange d'alcool et de vinaigre peut s'avérer utile. Mais en cas de découverte de nid, il n'existe qu'une conduite à tenir : faire appel à un professionnel ou à une association spécialisée. Une seule piqûre peut être fatale.

durée de la vidéo : 00h01mn49s
Reportage : Sébastien Kerroux, Jean Jazeix. Montage : Sébastien Bonnetot. Intervenants : Christophe Vexenat (Professionnel de la désinsectisation), Marie Aurant, Maurice Bretaudière (Apicuteur - vice-président de l'association de lutte contre le frelon asiatique) ©INA