Allier : les cours suspendus au collège de Varennes-sur-Allier après un cas de coronavirus

Jeudi 28 mai, la préfecture de l’Allier a annoncé la suspension des cours au collège Saint-Exupéry de Varennes-sur-Allier à compter du lendemain. En effet, une personne ayant fréquenté ce collège au cours des deux dernières semaines a récemment été testée positive au coronavirus COVID 19.
 

A Varennes-sur-Allier, les cours du collège Saint-Exupéry sont suspendus en raison d'un cas positif de coronavirus COVID 19. Image d'illustration.
A Varennes-sur-Allier, les cours du collège Saint-Exupéry sont suspendus en raison d'un cas positif de coronavirus COVID 19. Image d'illustration. © Alexis Sciard / MAXPPP
Dans un communiqué publié jeudi 28 mai, la préfecture de l’Allier a annoncé la suspension des cours au collège Saint-Exupéry de Varennes-sur-Allier à compter du lendemain. En effet, une personne ayant fréquenté ce collège au cours des deux dernières semaines a récemment été testée positive au coronavirus COVID 19. Le collège Antoine de Saint-Exupéry accueille actuellement une soixantaine d’élèves et compte une quarantaine de personnels éducatifs, administratifs et d’encadrement. Le communiqué précise : « Depuis la reprise de l’activité au collège, toutes les règles sanitaires ont été scrupuleusement respectées dans l’établissement, conformément au protocole sanitaire établi par le collège et dont tous les parents et tous les personnels ont eu connaissance. Le risque de contamination est donc très faible mais ne peut pour autant être totalement exclu ».

Un dépistage virologique proposé

En conséquence, en application du principe de précaution, le collège ne sera pas rouvert avant une désinfection complète des locaux. De plus, l’ensemble des personnels enseignants, techniques et administratifs, ainsi que les élèves ayant fréquenté le collège depuis le 18 mai se verront proposer un dépistage virologique (sous réserve de l’accord des parents pour les élèves).

D'autres cas positifs dans la commune

Enfin le communique indique : «  Les personnes identifiées comme contact à risque (car ayant été en contact plus étroit avec la personne testée positive) seront par ailleurs invitées à respecter une période de confinement, conformément aux protocoles sanitaires en vigueur ».

Cette décision intervient deux jours après l’annonce d’un foyer épidémique, toujours à Varennes-sur-Allier, dans un centre d’accueil de migrants. Une opération de tests massifs avait révélé la présence de 15 cas positifs au sein de l’établissement. La préfecture souligne que "pour le moment aucun lien n'a été établli entre ce foyer épidémique et le cas positif du collège de la commune". 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société éducation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter