Allier : un élevage de porcs contrôlé après une vidéo choc de L214

Mercredi 16 décembre, la préfecture de l’Allier a communiqué au sujet d’un élevage de porcs où l’association L214 avait réalisé une vidéo choc à Limoise. Une inspection a eu lieu début décembre. Aucun animal en souffrance n’a été observé.

L'association L214 a publié le 2 décembre une vidéo choc où l'on voit des porcs maltraités dans un élevage, les images auraient été tournées à Limoise dans l'Allier.
L'association L214 a publié le 2 décembre une vidéo choc où l'on voit des porcs maltraités dans un élevage, les images auraient été tournées à Limoise dans l'Allier. © L214

Mercredi 2 décembre, une vidéo diffusée par l’association L214 a mis en cause le groupe Herta et un élevage de porcs de Limoise dans l’Allier. Sur les images on y voyait des porcelets assommés, des mères écraser leurs petits et des cochons violentés. 
 

Mercredi 16 décembre, la préfecture de l’Allier a publié un communiqué de presse sur le sujet. Une inspection inopinée de l’élevage a eu lieu les 2 et 3 décembre, conduite par trois inspecteurs spécialisés et expérimentés dans la filière porcine. La préfecture indique : « Ainsi, ont notamment été contrôlés : la conformité de l’ensemble des locaux où sont détenus les animaux présents, le respect de la densité de porcs par cage, l’absence de cadavres, le bon entretien des animaux. De manière générale, l’inspection conclut à la bonne tenue de l’élevage et à l’absence de non-conformité majeure. Contrairement aux éléments filmés, il n’a pas été observé d’animaux en souffrance ni de cadavres ».

Un constat difficile six mois plus tard

La préfecture conclut : « La vidéo de L214 semble avoir été réalisée en juin 2020 ce qui rend difficile un constat six mois plus tard ». La préfecture rappelle : « Cette exploitation agricole est connue des services vétérinaires à plusieurs titres. En effet, dotée de plusieurs ateliers que sont, outre l’élevage de porcs, un élevage de vaches laitières, une usine de fabrication d’aliment et un méthaniseur, elle fait l’objet d’inspections régulières pour le contrôle du respect des différentes réglementations auxquelles elle est soumise ».

Herta qui suspend son approvisionnement

Vendredi 4 décembre, l’entreprise Herta avait décidé de suspendre son approvisionnement dans l' élevage de porcs de l’Allier. La diffusion de la vidéo de L214 avait aussi des répercussions au Royaume-Uni, où les supermarchés britanniques Waitrose ont annoncé avoir suspendu la vente des saucisses au porc Herta "dans l'attente d'une enquête".
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature violence faits divers agriculture économie