Allier : polémique autour d'un projet d'éoliennes

Dans l'Allier, un projet de parc éolien à Bransat qui doit voir le jour en 2022 fait polémique parmi la population locale. / © S.Vinot / France 3 Auvergne
Dans l'Allier, un projet de parc éolien à Bransat qui doit voir le jour en 2022 fait polémique parmi la population locale. / © S.Vinot / France 3 Auvergne

A Bransat, près de Saint-Pourçain-sur-Sioule (Allier), 6 éoliennes de 240 mètres doivent être installées en 2022. Un collectif d'opposants s'est créé et compte bien attaquer le projet. 

Par S.B avec Stéphanie Vinot

Dans l’Allier, un projet de parc éolien devrait voir le jour à l’été 2022, dans la commune de Bransat, près de Saint-Pourçain-sur-Sioule. Il comprend 6 éoliennes de 240 mètres de hauteur. Si l’éolienne est une alternative écologique pour la production d’énergie, certains ne voient pas leur arrivée d’un très bon œil. C’est le cas d’Eric Beaumont, passionné de patrimoine. Il s'est installé à Cesset avec l'envie de créer une galerie d'art, un atelier de restauration de tableaux, une miellerie. Cependant, l'arrivée des éoliennes va, selon lui, gâcher le paysage, au point qu’il pense abandonner son projet : «  On les verra à 50 kilomètres, alors que je sois à 2 ou 3 kilomètres ne change pas grand-chose, le point de vue sera là. Consacrer sa vie, avec tout ce que ça implique, à sauver le patrimoine, on n’a pas forcément envie de le faire en face d’un aérogénérateur. » 

Des éleveurs inquiets

Eric Beaumont a donc créé un collectif d'opposants : Cesset Nature et Patrimoine. Il compte déjà 200 adhérents, dont Louis Tréhet, éleveur de moutons. Les éoliennes seront au bout de son champ, à 500 mètres de l'exploitation. Il est inquiet des possibles effets négatifs sur son élevage : « On est inquiets pour les animaux, le fait qu’ils aient des malformations, des avortements spontanés, qu’on ne puisse plus faire de l’élevage ici… Partout où il y a ces engins qui sont installés il y a des problèmes, donc on se pose la question. » 

Des éoliennes haute performance ?

Pour le maire de Bransat, Sylvain Petit-Jean, il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Ces éoliennes seront certes hautes mais en contrepartie, elles représentent selon lui la nouvelle génération et seront bien plus performantes. « Par rapport aux éoliennes d’ancienne génération, celles-ci vont vraiment répondre aux inquiétudes des anti-éoliens, à savoir un prix très bas, un retour CO² très bas. Au niveau du bruit, les éoliennes seront démultipliées et équipées de brise-souffle, ce qui diminue le bruit qui peut être produit lors du fonctionnement », affirme le maire. La performance de ce futur parc est aussi dans les chiffres. Le constructeur Abowind annonce une production de 83 millions de kilowatt heure par an, la consommation d'électricité de 47 000 personnes, chauffage inclus. L'Allier est en ce moment très sollicité par les installateurs d'éoliennes, plus d'une quarantaine de projets sont étudiés.

Sur le même sujet

Les + Lus