Allier : des producteurs bio fournissent des cantines scolaires

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.R avec Aurore Trespeux

Le Gouvernement a fixé l’objectif : 50 % de produits bio dans la restauration scolaire d’ici à 2022. Dans l’Allier certains établissements, comme le collège Lucien Colon à Lapalisse (Allier) ont déjà passé des partenariats avec des producteurs locaux.

Le Gouvernement a fixé l’objectif : 50 % de produits bio dans la restauration scolaire d’ici à 2022. Au collège départemental Lucien Colon à Lapalisse (Allier), un partenariat passé avec des producteurs locaux permet déjà aux collégiens de manger des légumes bio à la cantine produits tout près de chez eux.



La santé des enfants dans l'assiette 



«  On est dans une démarche au niveau départemental et académique de restauration de qualité, de favoriser les circuits courts, de se servir sur les producteurs locaux, d’être au plus des territoires » explique le Proviseur Elodie Van de Putte.En septembre dernier le choix s’est porté sur les " jardins de Galatée» pour fournir la cantine du collège. Ce chantier d’insertion professionnel utilise déjà depuis cinq ans le maraîchage biologique comme support pédagogique.



Plusieurs producteurs bio sur les rangs



Ce chantier d'insertion produit en moyenne 7 tonnes de fruits mais surtout des légumes bio. Pas assez pour fournir la cantine scolaire du collège, d’où la décision de s’associer à trois autres petits producteurs bio locaux pour produire plus et mieux.

« L’intérêt d’être quatre, c’est surtout de pouvoir tourner les cultures sur nos parcelles, c’est-à-dire qu’il y en a un qui va faire les patates cette année, un autre qui les fera l’année prochaine ça évite les parasites » avance Raul Garcia, l’encadrant technique de l’exploitation.



L’association entre "les jardins de Galatée" et les trois autres maraîchers bio n’est pas totalement arrêtée. Il leur faut un budget pour pouvoir acheter des outils entre autres. Ils ont donc lancé une cagnotte en ligne







Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité