Allier : quand l’armée de l’air cherche à séduire les lycéens

Trente élèves de première S du lycée Blaise de Vigenère à Saint-Pourçain-sur-Sioule, dans l’Allier, ont rencontré des pilotes et des mécaniciens de l'armée de l'air, mercredi 4 avril. Pendant deux heures, les militaires ont tenté de séduire ces potentiels futurs candidats. Ce sont, en effet, 3.000 postes qui sont à pourvoir dans l’armée de l’air. / © A. Trespeux / France 3 Auvergne
Trente élèves de première S du lycée Blaise de Vigenère à Saint-Pourçain-sur-Sioule, dans l’Allier, ont rencontré des pilotes et des mécaniciens de l'armée de l'air, mercredi 4 avril. Pendant deux heures, les militaires ont tenté de séduire ces potentiels futurs candidats. Ce sont, en effet, 3.000 postes qui sont à pourvoir dans l’armée de l’air. / © A. Trespeux / France 3 Auvergne

Des élèves du lycée Blaise de Vigenère à Saint-Pourçain-sur-Sioule, dans l’Allier, ont rencontré des pilotes et mécaniciens de l'armée de l'air, mercredi 4 avril. Pendant deux heures, les militaires ont tenté de séduire ces potentiels futurs candidats. 

Par K.T. avec Aurore Trespeux

En 2018, 3.000 postes sont à pourvoir dans l’armée de l’air. Pour susciter des vocations, les militaires vont à la rencontre des jeunes dans les établissements scolaires. Ce jour-là, c’est au lycée Blaise de Vigenère de Saint-Pourçain-sur-Sioule (Allier) que se sont rendus des pilotes et mécaniciens. Pour nombre de ces élèves, il s’agissait d’une véritable découverte. 
« Il y a quelques années, il y avait la conscription. Les parents, les grands-parents pouvaient expliquer le métier de militaire. Aujourd’hui, la conscription n’existe plus et c’est avec la journée du citoyen qu’ils découvrent le métier de militaire », explique le Major Pascal, mécanicien d’environnement aéronautique et chef du bureau air au CIRFA de Clermont-Ferrand.

Plusieurs interventions comme celle-ci sont prévues dans les lycées pour promouvoir une cinquantaine de métiers de l’aéronautique. Des métiers ouverts à tous et à toutes. En France, sur 1000 pilotes, on compte seulement une centaine de femmes. Une tendance que l’armée de l’air souhaite inverser.
« Pour elles, le métier des armes est forcément un métier masculin alors que ce n’est pas du tout le cas. Le métier est ouvert aux hommes comme aux femmes. Je suis là pour leur montrer que c’est possible et que les femmes pilotes ont leur place dans l’armée », insiste le Capitaine Sandrine, monitrice de vol à l’école d’aviation de transport de Bourges.

Chaque année, en moyenne, aux essais de pilotes, seuls 30 candidats sont retenus sur 1000 inscrits.
Allier : quand l’armée de l’air cherche à séduire les lycéens
Trente élèves de première S du lycée Blaise de Vigenère à Saint-Pourçain-sur-Sioule, dans l’Allier, ont rencontré des pilotes et des mécaniciens de l'armée de l'air, mercredi 4 avril. Pendant deux heures, les militaires ont tenté de séduire ces potentiels futurs candidats. Ce sont, en effet, 3.000 postes qui sont à pourvoir dans l’armée de l’air. Intervenants : Major Pascal, Mécanicien d’environnement aéronautique et Chef du bureau air au CIRFA de Clermont-Ferrand / Capitaine Sandrine , Monitrice de vol à l’école d’aviation de transport de Bourges - A. Trespeux / C. Darneuville / A. Cretin / France 3 Auvergne


Sur le même sujet

Les + Lus