Moissons dans l'Allier : encore une mauvaise année ?

Les fortes pluies du mois de mai et les fortes chaleurs qui ont suivies n'ont pas été bénéfiques pour le blé dans certaines zones de l'Allier / © Baptiste Galmiche
Les fortes pluies du mois de mai et les fortes chaleurs qui ont suivies n'ont pas été bénéfiques pour le blé dans certaines zones de l'Allier / © Baptiste Galmiche

Les moissonneuses-batteuses sont de sortie depuis quelques jours. Les premières récoltes ont commencé dans l’Allier, depuis jeudi 12 juillet pour certains. Et pourtant, le rendement n’est pas aussi important que les exploitants espéraient.
 

Par Aurélie Albert

La récolte du blé 2018 a commencé dans l’Allier. Les moissonneuses-batteuses sont de sortie, depuis jeudi 12 juillet pour certains exploitants. Les premières constatations sont mitigées. Si pour quelques céréaliers la récolte sera bonne, pour d’autres le rendement en blé ne sera pas aussi bon qu’espérer. Les fortes pluies du mois de mai ainsi que les fortes chaleurs n’ont pas été bénéfiques pour les exploitations. C’est aussi pour ces raisons que les récoltes se font avec huit jours d’avance. 

Si les pertes ne sont pas importantes, les exploitants comptent sur cette nouvelle saison pour se rattraper des années précédentes et prévenir l’avenir. 
Selon le président FNSEA du département de l’Allier, Gilles Cabart, les rendements du département risquent d'être affaiblis pour cette année 2018, même si les moissons ne sont pas encore terminées. 

Sur le même sujet

Rassemblement enseignants à Vaulx-en-Velin

Les + Lus