• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Allier : la députée Laurence Vanceunebrock-Mialon menace de quitter le groupe LaREM

La députée de l'Allier Vanceunebrock-Mialon a mis en balance, jeudi 24 avril, son départ du groupe de la République en Marche de l'Assemblée nationale. Elle demande l'exclusion de sa collègue Agnès Thill, qu'elle accuse de tenir des propos disciminants envers les personnes LGBT. / © V. Isore / MAXPPP
La députée de l'Allier Vanceunebrock-Mialon a mis en balance, jeudi 24 avril, son départ du groupe de la République en Marche de l'Assemblée nationale. Elle demande l'exclusion de sa collègue Agnès Thill, qu'elle accuse de tenir des propos disciminants envers les personnes LGBT. / © V. Isore / MAXPPP

La députée de l'Allier Vanceunebrock-Mialon a mis en balance, jeudi 24 avril, son départ du groupe de la République en Marche de l'Assemblée nationale. Elle demande l'exclusion de sa collègue Agnès Thill, qu'elle accuse de tenir des propos disciminants envers les personnes LGBT.

Par Yann Fournier-Passard

Laurence Vanceunebrock-Mialon est en colère. La députée La République en Marche de l'Allier menace de quitter purement et simplement le groupe majoritaire si aucune mesure d'exclusion n'est prise à l'encontre de sa collègue de l'Oise, Agnès Thill. Dans un tweet daté du 24 avril, elle explique : "si elle n'est pas exclue suite aux blessures profondes qu'elle a pu infliger à une partie de nos concitoyens et à leurs enfants, je change d'étiquette".
 

Au coeur de la polémique, une publication d'Agnès Thill sur Twitter déclarant que "Les couples homosexuels ou femmes seules sont dans des situations différentes des couples hétérosexuels. Il n’y a pas d’égalité entre des situations différentes. Pour avoir égalité il faut que les deux membres du signe égal soient en tous points identiques". Elle avait par ailleurs réagi à l'annonce du ministre Gabriel Attal, déclarant son homosexualité par un laconique "Au moins, la couleur est annoncée. #bioethique en juin". Le 23 avril, la députée bourbonnaise avait alors agité la menace de plainte.
 
​​​​​​​

Une élue engagée pour l'extension de la PMA aux femmes seules et lesbiennes

Elue depuis 2017 sous l'étiquette En Marche !, Laurence Vanceunebrock-Mialon est membre de la mission d’information sur la révision de la loi relative à la bioéthique, tout comme Agnès Thill. 

Engagée dans les questions d'homoparentalité, favorable à l'extension de la PMA aux couples de femmes lesbiennes et aux femmes seules, les deux femmes sont d'un avis diamétralement opposé quant à la mesure promise par Emmanuel Macron, qui doit être étudiée au Palais Bourbon dès le mois de juin.
 

La députée s'était démarquée du groupe majoritaire à l'Assemblée, en février 2019, en s'abstenant sur la proposition de loi visant à prévenir les violences lors des manifestations et à sanctionner leurs auteurs.​​​​​​

Sur le même sujet

"Pet-sitting" : la solution pour faire garder ses animaux de compagnies en votre absence.

Les + Lus