Dans l’Allier, vos cheveux pourront peut-être dépolluer les océans

Dans l'Allier, un salon de coiffure de Montluçon recycle les cheveux des clients, qui pourraient servir à dépolluer les océans. / © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Dans l'Allier, un salon de coiffure de Montluçon recycle les cheveux des clients, qui pourraient servir à dépolluer les océans. / © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Dans l'Allier, à Montluçon, un salon de coiffure a décidé de recycler les cheveux de ses clients. Ces cheveux pourraient servir à dépolluer les océans.

Par S.B. avec Stéphanie Vinot

A Montluçon, dans l’Allier, un salon de coiffure a adhéré à la démarche "Coiffeurs Justes". Il s’agit d’une filière de recyclage des cheveux qui est en train de se mettre en place en France. Dans ce salon de coiffure comme ailleurs, une mèche de cheveu puis une autre, ça finit par faire beaucoup de déchets : 10 kg par an environ. « Habituellement, ces cheveux allaient à la poubelle, mais depuis début décembre, on les entasse dans des sacs à cheveux. Qu’ils soient naturels ou colorés, on récolte tous les cheveux. J’en suis environ à un mois et demi de récolte », explique Jonathan Pailleret, gérant du salon.

Le sac arrivera ensuite chez un coiffeur du Var, Thierry Gras, le créateur des "Coiffeurs Justes". Déjà 40 tonnes ont été récoltées depuis l’été dernier. "Je bourre des collants de cheveux, pour en faire des sortes de boudins qui pourront être mis dans les ports pour récolter les hydrocarbures de surface mais surtout les huiles solaires », explique Thierry Gras. 

Une iniative écologique

Ces cheveux pourraient donc servir à la dépollution des océans. Le projet a séduit Jonathan Pailleret : « On est un groupe qui accentue beaucoup le côté de l’éco responsabilité. Si on peut faire un simple geste, c’est-à-dire au lieu de jeter les cheveux à la poubelle traditionnelle on les met dans un sac, pourquoi pas. On a juste le coût d’envoi du sac. »

Les clients du salon apprécient également de savoir que leurs cheveux serviront la bonne cause : « Je trouve qu'il a une très bonne initiative et qu’il faudrait qu’il soit suivi par d’autres coiffeurs, si ça peut contribuer à la dépollution des océans, c’est très bien ", se félicite Pascale Dufour, venue pour une coupe. L’idée d’utiliser des cheveux pour attirer les corps gras vient d'Amérique du Nord. Elle est encore au stade expérimental en France.

Sur le même sujet

Les + Lus