Montluçon (Allier) : circulation coupée sur la RN145 après l'accident d'un camion transportant de l'oxygène liquide

Lundi 12 avril peu après midi, à Quinssaines (Allier), un camion-citerne s’est couché en travers de la RN145 dans le sens Montluçon-Guéret. Il transportait de l'oxygène liquide, une substance dangereuse, la circulation a donc été coupée. Les opérations se poursuivent jusqu’à 2 heures du matin.

Un camion-citerne transportant de l'azote liquide s'est couché sur la RN 145, près de Montluçon, ce lundi 12 avril.
Un camion-citerne transportant de l'azote liquide s'est couché sur la RN 145, près de Montluçon, ce lundi 12 avril. © SDIS 03

Un camion-citerne a été victime d’un accident le lundi 12 avril, sur la commune de Quinssaines, près de Montluçon, aux alentours de 12h30. Le poids lourd s’est couché en travers de la RN145 au niveau du PR 8 dans le sens Montluçon-Guéret. La circulation est coupée : « sortie obligatoire échangeur 40. Reprise RN 145 à l'échangeur 41 », signale Bison Futé. L’opération de dégagement des voies menée par les pompiers devrait se poursuivre jusqu’à 2 heures du matin. Sur leur compte Facebook, ils indiquent qu’il s’agit d’une « opération longue » :

⚠️Accident de la circulation 1 PL seul à hauteur de l’aire de Quinssaines sur la #RN145 circulation totalement...

Publiée par SDIS 03 sur Lundi 12 avril 2021

Un périmètre de sécurité mis en place

Une vingtaine de pompiers sont mobilisés sur cette opération de grande ampleur : en effet, selon les pompiers le camion-citerne transporte de l’oxygène liquide à usage médical, raison pour laquelle la circulation a été complètement coupée. Les opérations de dépotage, plus compliquées à réaliser, se feront en soirée. Un périmètre de sécurité a été mis en place. « Il faut une phase de dépotage pour vider la citerne. Le camion qui doit arriver vient d’Isère. Il y a un délai de route. On ne peut rien faire tant qu’on n’a pas le camion pour le transvasement du produit. Cela devrait débuter aux alentours de 22 heures jusqu’à 2 heures du matin, probablement », indiquent les pompiers.

Un risque d'explosion

Un risque d’explosion existe, même s’il est difficile à mesurer. Les pompiers sur place prennent les mesures nécessaire pour pallier le risque et sont équipés de protections incendie et risque chimique. On compte environ 2 kilomètres de bouchons à 15 heures selon Bison Futé. « Évitez le secteur », recommandent les pompiers. Vous pouvez suivre les conditions de circulation en temps réel grâce à la carte ci-dessous. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers circulation économie transports trafic routier