Tour de France. Alaphilippe : “ Si je peux tenter le maillot jaune en première semaine, ce serait incroyable ”

Julian Alaphilippe : "Si je peux tenter le maillot jaune en première semaine, ce serait incroyable". / © MARQUET Frédéric / MAXPPP
Julian Alaphilippe : "Si je peux tenter le maillot jaune en première semaine, ce serait incroyable". / © MARQUET Frédéric / MAXPPP

A deux jours du grand départ du Tour de France, l'Auvergnat Julian Alaphilippe se confie : "Si je peux tenter le maillot jaune en première semaine, ce serait incroyable".

Par AFP

"Si je peux tenter le maillot jaune en première semaine, ce serait incroyable", a admis l’Auvergnat Julian Alaphilippe, jeudi 4 juillet, à deux jours du départ du Tour de France à Bruxelles, le Français se disant "relâché" après un début de saison fantastique.

Question : Après un Tour de France excellent l'an dernier (deux victoires d'étapes et le maillot à pois), quelle serait la marche supérieure pour celui-ci ?

Julian Alaphilippe : "Je suis déjà très fier de ce que j'ai fait l'an dernier sur le Tour de France, j'ai des grands souvenirs et je suis encore plus motivé cette année, avec l'objectif de gagner (des étapes). Si je peux tenter le maillot jaune la première semaine, ce serait incroyable, et sinon il y aura le maillot à pois et des possibilités de victoire derrière. Ce sont surtout les jambes qui vont décider sur quel objectif je vais pouvoir me concentrer. Dès les premières étapes, cela peut être possible. C'est clair que je ne me bats pas pour le général, mais il y a la possibilité de porter le maillot jaune en début de Tour, c'est une opportunité qu'il faudra saisir, je vais essayer. Cela fait rêver tous les coureurs. Je ne vais pas m'en priver, me retenir en pensant au maillot à pois ou à quoi que ce soit. Je verrai selon les jambes, étape après étape".

Q : Vous avez fait un début de saison plein, avec dix victoires, cela vous donne-t-il plus de confiance ?

J. Alaphilippe : "Malgré la pression et les attentes, je suis plus relâché car j'ai déjà beaucoup gagné cette année. Je suis plus que satisfait de mon début de saison. Les résultats, cela enlève de la pression mais cela donne faim aussi, on en veut toujours plus. J'ai bien travaillé pour arriver ici en bonne condition, j'ai essayé de me reposer au maximum car cela sera dur jusqu'à la fin, et difficile d'entrée de jeu".
 


Q : Vous courez peu en France. Vous rendez-vous compte de l'attente du public ?

J. Alaphilippe : "L'attente du public, je pense que je vais la découvrir pendant le Tour de France, cela fait toujours chaud au coeur d'avoir du soutien, j'ai pu m'en rendre compte il y a quelques jours dans les Vosges, lors de mes reconnaissances (d'étapes) où beaucoup de monde était là pour me soutenir. Je n'ai pas pu beaucoup rencontrer le public français cette saison, je n'ai fait que le Dauphiné ici, mais le fait de partir de Belgique puis de filer directement sur les étapes difficiles en France, c'est bien, j'espère qu'on sera beaucoup encouragés. J'espère me faire plaisir et donner du plaisir au public."

Sur le même sujet

Les + Lus