« En une journée, on a tout perdu » : l’Allier à nouveau frappé par de violents orages de grêle

Publié le
Écrit par S.B avec Cyrille Genet et AFP

Cette fois, c’est l’est de l’Allier qui a essuyé le gros des dégâts : de violents orages de grêle se sont abattus sur le secteur de Jaligny-sur-Besbre mardi 21 juin. Comme à Vichy il y a 15 jours, les dégâts sur les toits et les voitures sont impressionnants.

Dans le village de Thionne, dans l’Allier, ce mercredi 22 juin au matin, tout le monde ne parle que de ces grêlons impressionnants qui se sont abattus depuis la veille : « Ca a duré une dizaine de minutes. C’est arrivé très vite. Une minute ou deux après les bourrasques de vent, c’est tombé », raconte Paul, un habitant de Thionne. Les couvreurs sont bien trop peu nombreux pour intervenir partout alors, l’aide des pompiers est précieuse. Toutes les toitures orientées au nord et à l’ouest ont été touchées. Rares sont celles qui ont résisté. « C’est passez à travers les lustres, ça a coulé dans la chambre, le salon, le couloir, le garage… Les deux voitures sont mortes. En une journée, on a tout perdu », explique Sandra, une autre habitante.

 "On attend avec angoisse le prochain orage, la prochaine pluie"

Le toit des toilettes de la salle polyvalente n’a pas résisté et le plafond s’est effondré. Dans la mairie de ce petit village d’à peine 350 habitants, le téléphone a sonné toute la matinée pendant que Monique Bouillot, madame la maire, rédigeait sa demande de classement en catastrophe naturelle : « Les pompiers font ce qu’ils peuvent, malheureusement, ils ne peuvent pas être partout. On attend avec angoisse le prochain orage, la prochaine pluie. Les dégâts occasionnés sont extrêmement importants. »

Pour tous, la nuit a été courte et l’heure des bilans est difficile : « Le camping-car derrière est « explosé », la voiture des voisins aussi. Il faut voir les dégâts que ça a fait sur la ferraille ! » s’exclame Paul. Pour certaines voitures endommagées, les travaux de carrosserie attendront : l’urgence est de faire changer le pare-brise pour pouvoir rouler à nouveau. Mais dans l’Allier, touché deux fois en moins de 2 semaines, les garages sont déjà surchargés.

 

Dans l'Allier, ce violent orage de grêle a touché l'est de Moulins, un secteur où les pompiers ont procédé à 145 interventions sur les communes de Jaligny-sur-Besbre, Thionne, Saint-Voir, principalement pour des bâchages de toitures endommagées. Selon un pompier du Codis, des personnes ont été choquées sur la route par la violence de l'épisode. Le 4 juin, un orage avait déjà causé d'importants dégâts dans la zone de Vichy, plus au sud.