Cet article date de plus de 3 ans

Les GM&S bloquent le site PSA de Sept-Fons, dans l’Allier

Le conflit des GM&S se poursuit et se délocalise dans l’Allier. Une centaine de salariés s'est rendue sur le site de PSA Sept-Fons, à Dompierre-sur-Besbre. Dès 6h00, mercredi 5 juillet, ils ont bloqué l’accès de la fonderie.
Les GM&S bloquent la fonderie PSA de Setpfonds, dans l'Allier, depuis mercredi 5 juillet, 6h00. Ils entendent ainsi peser sur les négociations qui, à leurs yeux, n’avancent pas suffisamment.
Les GM&S bloquent la fonderie PSA de Setpfonds, dans l'Allier, depuis mercredi 5 juillet, 6h00. Ils entendent ainsi peser sur les négociations qui, à leurs yeux, n’avancent pas suffisamment. © P. Felix / France 3 Auvergne
Les salariés de GM&S ne désarment pas. Mercredi matin, ils ont bloqué l’accès du site PSA de Sept-Fons à Dompierre-sur-Besbre, dans l’Allier. L’occasion pour eux de montrer leur détermination.

Avec cette nouvelle action, les GM&S demandent la poursuite de la période d’activité jusqu’au 30 septembre « afin que la reprise puisse se faire de manière sereine ». Ils souhaitent également que des discussions s’ouvrent avec la société stéphanoise d'emboutissage GMD dont l’offre de reprise permettrait de sauver seulement 120 emplois sur les 277. Pour les représentants du personnel des GM&S de la Souterraine, dans la Creuse, "des mesures d’accompagnement des salariés licenciés doivent être mises en place à la hauteur « de la casse humaine ».

Sur ce site sont fabriquées des pièces pour les moteurs des véhicules du groupe PSA. Cette fonderie alimente 8 sites en France et 4 à l’étranger. Pour les manifestants, une hausse du carnet de commande permettrait la reprise de l’ensemble des salariés par GMD. Fin juin, Renault s'est engagé à investir 5 millions d'euros dans la rénovation de l'outil de production de GM&S, tandis que PSA a promis 4 millions d'euros. Mardi Bercy attendait des "précisions" sur l'investissement de PSA dans GM&S.


7h05, devant la fonderie, un camion tente une sortie de l'usine. Les gendarmes essayent de repousser les manifestants pour ouvrir la voie. Aussitôt les GM&S  se couchent pour empêcher le poids lourd d'avancer.
7h05, devant la fonderie, un camion tente une sortie de l'usine. Les gendarmes essayent de repousser les manifestants pour ouvrir la voie. Aussitôt les GM&S se couchent pour empêcher le poids lourd d'avancer. © P. Félix / France 3 Auvergne


La veille, le ministère avait appelé les salariés "à maintenir un esprit de responsabilité  et à éviter toute action susceptible de faire échouer les négociations en cours".
Les salariés ont prévenu : « Si nous sommes chassés de Sept-Fons, nous irons ailleurs ! ». Le tribunal de commerce de Poitiers doit statuer sur la reprise le 19 juillet.


La fonderie de Sept-Fons, à Dompierre-sur-Besbre, dans l'Allier, bloquée par les salariés de GM&S de la Souterraine, dans la Creuse.
La fonderie de Sept-Fons, à Dompierre-sur-Besbre, dans l'Allier, bloquée par les salariés de GM&S de la Souterraine, dans la Creuse. © P. Félix / France 3 Auvergne

 

durée de la vidéo: 01 min 10
Les GM&S bloquent le site PSA de Sept-Fons, dans l’Allier

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social économie social