A Moulins, les enfants hospitalisés se rendront au bloc opératoire… en voiture

A la Polyclinique Saint-Odilon de Moulins, les enfants hospitalisés pourront désormais se rendre au bloc opératoire au volant de petites voitures électriques. / © R. Delattaignant / Casablanca Studio
A la Polyclinique Saint-Odilon de Moulins, les enfants hospitalisés pourront désormais se rendre au bloc opératoire au volant de petites voitures électriques. / © R. Delattaignant / Casablanca Studio

A la Polyclinique Saint-Odilon de Moulins, les enfants hospitalisés pourront désormais se rendre au bloc opératoire au volant de petites voitures électriques. Déjà utilisées dans d’autres établissements de soin, en France, ces voiturettes remplacent les brancards et diminuent le stress des enfants.

Par K.T.

Afin de diminuer le stress et permettre une meilleure prise en charge des enfants hospitalisés, la Polyclinique Saint-Odilon de Moulins (Allier) dispose désormais de 2 voiturettes électriques. Ces véhicules permettent aux enfants malades de se rendre au bloc opératoire. Les brancards sont ainsi remplacés par ces petites voitures.
Deux modèles réduits, une Audi R8 Spyder et une Mini Cooper S, ont été offerts à la Polyclinique par le Rotary club de Moulins.

Pour remercier ces derniers et afin de présenter cette initiative, la Polyclinique a réalisé une vidéo. Pour l’occasion, ce sont les enfants du personnel qui ont pris les commandes des véhicules. En France, plusieurs structures de soin qui accueillent des enfants malades ont adopté ce système de voiturettes.
A Moulins, les enfants hospitalisés se rendront au bloc opératoire… en voiture
A la Polyclinique Saint-Odilon de Moulins, les enfants hospitalisés pourront désormais se rendre au bloc opératoire au volant de petites voitures électriques. Déjà utilisées dans d’autres établissements de soins, en France, ces voiturettes remplacent les brancards et diminuent le stress des enfants. Afin de présenter cette initiative, la Polyclinique a réalisé une vidéo. Pour l’occasion, ce sont les enfants du personnel qui ont pris les commandes des véhicules.  - Renauld Delattaignant / Casablanca studio

Sur le même sujet

Les + Lus