Patinoire synthétique, on vous explique comment ça marche

Glisser sans glace au marché de Noël ou sur un toit de centre-commerciale, les patinoires synthétiques se font une place dans les festivités de fin d'année. Une alternative économique et écologique à la traditionnelle patinoire de glace.

240 mètres carrés de patinoire et pas de glace. Sur le marché de Noël de Moulins, la patinoire installée place d'Allier s'éloigne des traditions pour plus d'écologie. 

Un choix fait en 2018 par les propriétaires, soutenu par la ville. "C'est surtout pour les économies d'énergie, explique Nicole Blandin, gérante de la patinoire. Je pense que c'est la meilleure solution. Le coût d'une vraie patinoire est trop cher à l'achat."

Ni eau, ni électricité

Pour son installation, il faut au moins une journée. Un parquet en bois sert de bases aux plaques de téflon. Emboîtées et tenues grâce à des goupilles, ce sont-elles qui servent de surface de glisse. Pas besoin d'eau ou de groupe électrogène, cette patinoire synthétique permettrait une économie d'au moins 20 000 euros d'électricité, par rapport à une patinoire "classique". 

Alors sans glace, les sensations sont-elles au rendez-vous? "Elle est très bien, ça glisse beaucoup", indique une petite patineuse. "Ce n'est pas pareil que sur de la glace, analyse patin au pied une autre patineuse. C'est un peu raillé du coup on s'accroche dedans et on tombe parfois." 

Ici pas de resurfaceuse, pour lisser la glace, les propriétaires passent une raclette et vérifient les plaques de téflon. Le revêtement a le mérite de ne demander aucun entretien, les plaques de téflons ont une durée de vie de 5 ans.  

Plus écologique

"J'ai essayé avec mon fils, j'y arrivais pas du tout, mais lui oui, rit une Moulinoise. Je crois que c'est juste une façon de faire différente, mais c'est super-bien de prendre conscience qu'écologiquement, il faut faire attention." 

"C'est  beaucoup plus écologique, surenchérit un habitant au bord de la patinoire. C'est bien d'avoir une patinoire à Moulin, en plus la dernière fois, on a pu en faire sous la neige, la vraie!"

Une patinoire synthétique qui présente un sacré avantage, pour les patineurs débutants : elle ne gèle pas les mains de ceux qui chutent. Elle a aussi le mérite de ne pas créer la polémique en pleine crise énergétique, comme la patinoire éphémère du Puy-en-Velay, en vraie glace, critiquée par l'opposition municipale.   

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité