Une opération sauvetage de crapauds lancée à Meillers dans l’Allier

Obligés de traverser la route pour se reproduire en zone humide, les crapauds communs risquent leur vie pendant la saison des amours / © THIERRY CREUX / MAXPPP
Obligés de traverser la route pour se reproduire en zone humide, les crapauds communs risquent leur vie pendant la saison des amours / © THIERRY CREUX / MAXPPP

Le Conservatoire des espaces naturels de l'Allier lance cette année sa première opération de sauvetage d’amphibiens par l’installation d’un crapauduc, sur une portion de la RD 73, à Meillers. Elle sera ensuite suivie de 10 jours de ramassage quotidien des crapauds et grenouilles piégés.

Par C. Fallas et MCP

« Dans ces milieux boisés, beaucoup d’espèces de crapauds, grenouilles, salamandres et tritons passent l’hiver, explique Romary Courtois aux bénévoles qui l’écoutent attentivement. Et quand reviennent les premières nuits du printemps, ils commencent à sortir pour traverser et se reproduire dans les zones humides ».

Sauf que le chemin de l'amour est semé d'embûches, notamment avec la route départementale 73 qui transforme la nuit de noces d'une bonne partie de nos batraciens en veillée funèbre. Sur le bitume, des dizaines de traces sombres rappellent leur vulnérabilité face aux voitures. La saison du crapaud commun ne dure que trois nuits par an, avec les premiers redoux début mars, mais cela suffit pour décimer une partie de la colonie. 

Pour éviter le massacre, le conservatoire des espaces naturels de l'Allier a eu l’idée d’installer un crapauduc. « On installe un système de filet qui empêche les amphibiens de passer lors de leurs migrations, décrit Bruno Schirmer, chargé d'études au Conservatoire des espaces naturels de l'Allier. Un certain nombre de seaux sont disposés à intervalles réguliers derrière le filet. Quand les amphibiens butent dans le filet, ils retombent dans le seau. Et nous on peut ensuite les faire traverser ».  

Pendant dix jours, des centaines de crapauds devraient avoir la vie sauve grâce à ce système. Tritons, salamandres et différentes espèces de grenouilles devraient aussi profiter du voyage. S'il s'avère concluant, le crapauduc pourrait être reconduit en 2019, mais cette fois-ci durant 5 mois et sur près de 700 mètres.

Une opération sauvetage de crapauds lancée à Meillers dans l’Allier
Le Conservatoire des espaces naturels de l'Allier lance cette année sa première opération de sauvetage d’amphibiens par l’installation d’un crapauduc, sur une portion de la RD 73, à Meillers. Elle sera ensuite suivie de 10 jours de ramassage quotidien des crapauds et grenouilles piégés. Interlocuteurs: Romary Courtois, bénévole ; Bruno Schirmer, chargé d'études au Conservatoire des espaces naturels de l'Allier ; Romain Deschamps , chargé de mission au Conservatoire des espaces naturels de l'Allier.  - Un reportage de C. Fallas, J. Jazeix et B. Courtine.

 

Sur le même sujet

Les + Lus