Pour ses 70 ans, il rêve de gravir à nouveau l'Everest sans oxygène

Publié le
Écrit par Catherine Lopes .

C’est un exploit hors du commun que s’apprête à réaliser Marc Batard. Au printemps 2022,à 70 ans, il tentera de gravir l'Everest sans oxygène. S'il y arrive, cet habitant de l’Allier deviendrait ainsi l'alpiniste le plus âgé à atteindre le toit du monde sans poumon artificiel.

Trente ans après être entré dans la légende de l’alpinisme, Marc Batard va réaliser un nouvel exploit. Depuis le 26 septembre 1988,le sportif détient le record de l'ascension en solitaire de l'Everest sans oxygène en 22 heures et 29 minutes depuis le camp de base de la face Sud. Il figure à ce titre dans le Guinness Book comme le premier alpiniste à gravir l'Everest en moins de 24 heures. Trente ans plus tard, cet habitant de l’Allier, s’est lancé un nouveau défi : gravir à nouveau l’Everest pour ses 70 ans. Marc Batard raconte : « J’ai eu l’envie de refaire l’Everest pour mes 70 ans. Je vais faire l’Everest au printemps prochain. Comme je ne peux pas y aller par le versant tibétain qui est moins dangereux que le côté népalais, j’ai travaillé mon intuition de pouvoir éviter une cascade de glace que je connais bien. Elle est très dangereuse : 43 personnes sont mortes dans cette cascade de glace. En 2014, 16 sherpas y sont morts. Il est hors de question de repasser dedans. J’ai eu la même intuition que Kylian Jornet et grâce à mon sponsor, j’ai pu faire au printemps un tour en hélicoptère et décider de passer par une voie plus sûre ».



Une nouvelle voie

Marc Batard s’offrira donc une nouvelle voie d’accès à l’Everest. Ce nouvel itinéraire a vocation à devenir le principal, mais des aménagements doivent encore être mis en place sur certaines portions. Un défi dont il explique la genèse : « Il y a 7 ans, la mairesse de mon village, La Celle, m’a marié avec un jeune Brésilien. Je suis allé au Brésil pendant 3 ans et comme il est sportif, c’est grâce à lui que j’ai eu l’idée de repartir pour l’Everest. Je lui ai dit qu’il était jeune et sportif, et que je l’emmènerais sur l’Everest pour mes 70 ans ».



"Tant que je suis en pleine forme, c’est formidable"

Il ajoute : « Dans la cordée, il devait y avoir Muhammad Ali Sadpara mais il s’est tué sur le K2. C’est mon fils qui va le remplacer ». Marc Batard n’a pas encore dit son dernier mot : « Pour l’Everest, je pense que cela sera le dernier défi. Il y a une fin à tout. Mais tant que je suis en pleine forme, c’est formidable ». S’il arrive à gravir l’Everest au printemps prochain, Marc Batard deviendrait ainsi l'alpiniste le plus âgé à parvenir sur le toit du monde sans oxygène.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité