Routes interdites aux poids lourds dans l'Allier, les contrôles s'intensifient

Les gendarmes ont contrôlé les poids lourds pour vérifier s'ils avaient le droit de passer ou pas / © S. Vinot / France 3 Auvergne
Les gendarmes ont contrôlé les poids lourds pour vérifier s'ils avaient le droit de passer ou pas / © S. Vinot / France 3 Auvergne

Pour traverser l’Allier, les poids lourds doivent montrer patte blanche. Les deux axes principaux, Moulins/Gannat et Chevagnes / Dompierre-sur-Besbre sont en effet interdits au poids lourds en transit. Depuis le 16 septembre, les gendarmes multiplient les contrôles.

Par S. Vinot

A Saint-Pourçain-sur-Sioule, il suffit d'une dizaine de camions contrôlés pour avoir déjà 6 infractions. Le trafic poids lourds sur la RD 20089 est intense et pourtant seuls quelques transporteurs ont le droit d'emprunter cet axe. Le trafic de transit y est en effet absolument interdit pour les plus de 7,5 tonnes depuis 2005.

Pour traverser l'Allier, les poids-lourds doivent prendre la RCEA et rejoindre l'A71. Mais couper par saint-Pourçain est si facile…
Les communes riveraines de la D2009 ont fini par se plaindre.
"Saint-Pourçain est une ville qui se veut le plus coquette possible, explique Nicole Poligny, la maire-adjointe, et c'est très désagréable lorsque les touristes s'arrêtent boire ou verre ou manger un morceau aux terrasses des cafés d'être sans arrêt déranger par le bruit des camions".

C'est désormais quotidien depuis une semaine, la gendarmerie contrôle principalement sur l’axe Chemilly / Gannat mais aussi Chevagnes / Dompierre-sur-Bresbre, où 2 camions sur 5 sont en infraction.
"Ca fait quand même un nombre important d'infractions par rapport aux infractions communes précise Jean-Luc Morel, Commandant de l'escadron départemental de sécurité routière de l'Allier. On s'aperçoit qu'on a beaucoup de gens qui n'ont pas à rouler ici et qui le font par habitude, par non contrôle et par confort pour gagner du temps et de kilomètres".

Une semaine plus tôt, 273 poids lourds ont été contrôlés, 111 infractions relevées dont 84 infractions pour non-respect d’interdiction de circulation sur certains axes, 12 infractions pour non-respect d’interdiction de circulation pendant une période, et 15 infractions diverses relatives notamment au temps de conduite.

Les contrôles vont se poursuivre, et mobiliseront une quinzaine de personnels quotidiennement sur cette mission particulière.
 

Sur le même sujet

Scandale des implants contraceptifs Essure : le combat ne fait que commencer

Les + Lus