Sécheresse et inondations dans l’Allier : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour 16 communes

Pour les phénomènes d’inondation et de coulées de boues de 2020 et les phènomènes de mouvements de terrain liés à la sécheresse de 2019, 16 communes de l’Allier ont obtenu la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Les 24 et 25 octobre, 16 communes de l’Allier ont obtenu la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.
Les 24 et 25 octobre, 16 communes de l’Allier ont obtenu la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. © Rémy PERRIN/MAXPPP
Seize communes de l’Allier ont obtenu la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle les 24 et 25 octobre. Cette reconnaissance vaut pour le phénomène d’inondations et de coulées de boue du 16 août 2020 pour la commune de Neuvy et pour le phénomène de mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols pour 15 autres communes.

Pour la période du 1er janvier 2019 au 30 septembre 2019

Communes de Bessay-sur-Allier, Brethon (Le), Cesset, Espinasse-Vozelle, Monestier, Saint-Pourçain-sur-Besbre, Trévol.

Pour la période du 1er avril 2019 au 30 septembre 2019

Communes de Besson, Doyet, Rocles, Saint-Didier-la-Forêt.

Pour la période du 1er juillet 2019 au 30 septembre 2019

Communes de Château-sur-Allier, Franchesse, L’Etelon, Taxat-Senat.

Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours à compter de la date de parution de l’arrêté, soit les 24 et 25 octobre, pour déposer une déclaration de sinistre auprès de leur compagnie d’assurance. Les maires des communes concernées ont été informés par la préfecture.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo inondations