C’est à Beaulon (Allier), à une vingtaine de kilomètres de Moulins, qu’a été découvert un cas de grippe aviaire : une oie Bernache du Canada a été retrouvée morte le 27 décembre. Une zone de contrôle autour de l’oiseau a été mise en place.

Un cas d’influenza aviaire hautement pathogène a été identifié le 27 décembre dans l’Allier sur une oie Bernache du Canada. L’oiseau a été retrouvé mort en bord de Loire sur la commune de Beaulon. « Ce virus, qui circule activement en Europe par l’intermédiaire des oiseaux migrateurs ou parmi la faune sauvage autochtone, est particulièrement contagieux et pathogène pour les oiseaux. Il persiste et reste actif principalement dans les fientes et les eaux stagnantes contenant des fientes contaminées », alerte la préfecture de l’Allier sur son site internet.

Une zone de contrôle

Afin d’éviter la contamination des élevages, un arrêté met en place une zone de contrôle temporaire de 20 km autour du lieu de découverte de l’oiseau. Voici les communes concernées :

  • Beaulon,
  • La Chapelle-aux-Chasses,
  • Chevagnes,
  • Coulanges,
  • Diou,
  • Dompierre-sur-Besbre,
  • Gannay-sur-Loire,
  • Garnat-sur-Engievre,
  • Lusigny,
  • Montbeugny,
  • Paray-le-Fresil,
  • Pierrefitte-sur-Loire,
  • Saint-Martin-des-Lais,
  • Saint-Pourcain-sur-Besbre,
  • Saligny-sur-Roudon
  • Thiel-sur-Acolin.

Les mesures de prévention

Voici les mesures de prévention mises en place sur ces communes : « A l’intérieur de ces zones, diverses mesures sont déployées afin de protéger les élevages de volailles d’une potentielle contamination par la faune sauvage, notamment un renforcement des mesures de biosécurité, une surveillance renforcée des élevages (analyses de laboratoires) et une adaptation des activités cynégétiques (appelants de gibier d’eau et gibier à plumes) », précise la préfecture. Il faut également éviter de s’approcher ou de nourrir les oiseaux sauvages, partout mais en particulier sur les communes citées. La préfecture recommande également d’éviter de fréquenter les zones humides « où stationnent les oiseaux sauvages, y compris en leur absence, du fait de la possible présence de virus dans les fientes et les sols souillés. »

Les mesures pourront être levées d’ici 21 jours « si aucun signe évocateur d’influenza aviaire n’est décelé dans les exploitations et si aucun nouveau cas n’est survenu dans la faune sauvage libre. » En revanche, elles seront maintenues au-delà de ce délai si la situation l’exige.

Toute mortalité d’oiseaux sauvages dans cette zone, sans cause évidente, doit être signalée à l’Office français de la biodiversité au 04.70.48.06.04 ou la Fédération départementale des chasseurs de l’Allier au 04.70.34.10.00. Selon la préfecture, la consommation de produits à base de volaille tels que la viande ou les œufs ne présente aucun risque pour l’Homme.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité