Allier : le groupe Ac/dçu se reforme pour la bonne cause

Publié le
Écrit par Catherine Lopes

Les membres du groupe parodique Ac/dçu ont annoncé qu’ils allaient se reformer le temps d’un concert, à Cusset dans l’Allier, en 2021. Emus par l’histoire du petit Paulin, âgé de 8 ans et atteint d’un cancer, ils veulent récolter des fonds pour des enfants malades.
 

Quand les rockeurs ont du cœur…c’est un peu ce que les membres du groupe parodique Ac/dçu veulent montrer. On les avait laissés il y a deux ans, après quinze années de concerts, avec la volonté de marquer une pause et de se réinventer. Ils viennent d’annoncer que le groupe pastiche des Australiens d’Ac/dc allait se reformer, pour la bonne cause. Les membres ont été émus par le destin de Paulin, un jeune habitant de Vichy dans l’Allier.

Egayer le quotidien des petits malades

Frédéric Garcia, chanteur d’ Ac/dçu raconte : « Nous étions amis avec la famille de Sébastien. Malheureusement, en janvier, son plus jeune fils, Paulin, qui a 8 ans, a déclaré un lymphome. Il a été envoyé en urgence à l’hôpital Estaing à Clermont-Ferrand. Il a subi un traitement qui fait qu’aujourd’hui, il va bien mieux ». Sébastien et son épouse Marie découvrent alors les couloirs et les chambres du service d’oncologie pédiatrique au CHU Estaing de Clermont-Ferrand. Ils réfléchissent et lancent l’idée de créer une association afin d’égayer le quotidien des petits malades.

"Les sourires d'Estaing"

C’est ainsi que l’association « Les sourires d’Estaing » est née. Le père de Paulin, Sébastien Masclet, explique : « Cette idée d’association a émergé pendant le traitement, avec mon épouse et avec Frédéric. On a la chance d’avoir pu donner des moyens à notre fils pour avoir du lien avec des ordinateurs par exemple mais hélas ce n’est pas à la portée de tout le monde. Tout le monde n’a pas cette chance ». Avec sa femme, il crée la structure, avec le soutien de leur ami Frédéric Garcia, qui en devient le trésorier. Il a alors l’idée de mettre la notoriété du groupe Ac/dçu au service de l’association caritative.

Une salle qui les accueille

Frédéric Garcia souligne « A l’hôpital les enfants n’ont pas grand-chose. Ils ont deux chaînes de télévision : BFM et Gulli. Quand un enfant est censé ne pas sortir de là, ne voir personne car il suit un traitement et que le COVID 19 vient se mêler à ça, on a eu envie de faire quelque chose avec les copains. On voulait tout bêtement mettre des télés et des consoles dans chaque chambre ». Le chanteur du groupe pastiche poursuit : « On a commencé à chercher une salle. J’en ai parlé à un copain qui est directeur du théâtre de Cusset. Il nous a fallu 5 minutes pour le convaincre et avoir une date. Il nous offre tous les moyens techniques et nous cale une date supplémentaire pour le Festival des Nuits d’hiver. Tous les bénéfices de la billetterie et du bar iront à l’association ». Le concert aura donc lieu à Cusset, près de Vichy dans l’Allier le jeudi 25 février 2021. Une nouvelle qui réjouit le petit Paulin. Il est en phase de contrôle et de suivi. Il a fini son traitement fin juin. Il espère reprendre l’école, en classe de CE2.

Back in white

Sébastien Masclet affirme : « Paulin a assisté au concert d’ Ac/dçu  au Zénith en 2017. Il est au courant qu’un concert se prépare. Il est heureux que cela se passe. Il a participé à une vidéo qui accompagne l’annonce du concert ».

Sur la scène du festival on retrouvera Julien et Sylvain à la guitare, Alain à la basse, Julien à la batterie et Frédéric au chant. Ce dernier ajoute : « Cette soirée s’intitulera Back in white. On va inciter les gens à venir vêtus de blanc. C’est un clin d’œil aux soignants. Le but est surtout de se marrer, de rentrer des sous pour une bonne action ». Habitués à faire rire son auditoire, le groupe souhaite s’engager afin de redonner le sourire aux enfants hospitalisés. Le rendez-vous du 25 février sera sans doute riche en émotions.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité