Au Salon de l’agriculture Convivial et La Pataterie ont signé pour 3 ans

les retombées du salon de l'agriculture
Le salon de l'agriculture de Paris est parfois l’occasion de signer de gros contrats. Intervenants : Jean Meunier, PDG de la société Convivial, Gonzagues Dumoulin, directeur commercial de la société Convivial. - Reportage : Christian Darneuville, Laurence Couvrand

Le salon de l'agriculture de Paris est parfois l’occasion de signer de gros contrats. C'est le cas pour la société Convivial dans l'Allier. Elle approvisionne désormais en viande les restaurants de la chaine La Pataterie. Un accord commercial signé pour trois ans.

Par Cyrille Genet

Le salon de l’agriculture de Paris a fermé ses portes dimanche sur un succès de fréquentation avec près de 619 000 visiteurs. Rendez-vous festif autour de l’agriculture, c’est aussi un temps fort pour les professionnels qui viennent y officialiser des contrats.

C’est le cas de l’accord signé entre la boucherie Convivial, une PME de 70 salariés répartis sur 2 sites à Gannat et à Vichy dans l'Allier. Le contrat porte sur 400 tonnes de viande qui seront livrés chaque année, dont des steaks hachés conditionnés avant d’être surgelés. Une viande 100% charolaise d’origine française spécialement travaillée pour l’enseigne.

"On a mis au point quelques produits jusqu’à avoir une gamme complète en terme de grammage, en terme de conditionnement, dans la praticité dont ils ont besoin dans leurs restaurants. La confiance ayant pris place on a décidé d’aller plus loin et ils se sont engagés dans ce partenariat pour les 3 ans à venir" explique Jean Meunier, P.D.G. de la société Convivial

"Peut-être que ça parait court à l’échelle d’autres métiers mais à l’échelle de l’agroalimentaire c’est complétement nouveau" précise Gonzagues Dumoulin, directeur commercial de la société Convivial "et on est contents de pouvoir signer sur une durée de 3 ans sachant qu’avant on avait rien du tout, on a une visibilité à quelques mois".

A côté du haché pour les burgers, Convivial fournit également des pavés de charolais sous vide et du faux-filet. Ainsi la quasi-totalité du bœuf à la carte de la chaîne de restaurants privilégie l’approvisionnement local, la viande étant fournie par des coopérateurs d’éleveurs d’Auvergne Rhône-Alpes, de Bourgogne et du Limousin.

Sur le même sujet

Les + Lus