Dans l’Allier, l’opération Vulcain mobilise 300 réservistes de l’armée de Terre

C'est un exercice exceptionnel par son ampleur. Depuis lundi 30 octobre, 300 réservistes de l'armée de Terre sont déployés autour de Varennes-sur-Allier, près de Vichy. Ils s'entraînent à conduire une opération sur le territoire national. Le scénario met en scène plusieurs crises dont une attaque terroriste et un phénomène de catastrophe naturelle.

Près de Vichy, à Varennes-sur-Allier, l’opération Vulcain se tient depuis lundi 30 octobre. Pas moins de 300 réservistes de l’armée de terre sont mobilisés. Durant un exercice, les militaires neutralisent les terroristes. Un entraînement grandeur nature dans une zone de 40 km² au sud de Moulins. Le soldat de première classe Joséphine, réserviste de l'armée de Terre, explique : "Quand on arrive pour un exercice comme ça, on est en conditions réelles. C’est le terrain qui commande avec tous les aléas, des ordres, des contre-ordres, la météo qui ne va pas forcément comme on veut". 

Un entraînement nécessaire

Tous sont réservistes de l'armée de Terre : 300 militaires venant de Pau, Vincennes ou Brive-la-Gaillarde. Ils ont décidé sur leur temps libre de s'engager au service de la nation. Dans la vie de tous les jours ils sont étudiants, responsables de production ou encore conseillers en patrimoine. Alors l'entraînement est primordial pour agir au mieux sur le terrain en cas de crise majeure. Le sergent Marius, réserviste de l'armée de Terre, indique : « Je pense qu’on n’est jamais prêts, surtout nous réservistes, car on n’est pas des militaires de carrière, des militaires d’active et on n’a pas la même vie qu’eux. C’est un plus qu’on conjugue avec notre vie privée, notre vie personnelle et professionnelle. On n’a pas le temps qu’ils sont pour se former mais on y met du cœur et on essaie de faire les choses bien ». 

durée de la vidéo : 00h01mn57s
C'est un exercice exceptionnel par son ampleur. Depuis lundi 30 octobre, 300 réservistes de l'armée de Terre sont déployés autour de Varennes-sur-Allier, près de Vichy. Ils s'entraînent à conduire une opération sur le territoire national. Le scénario met en scène plusieurs crises dont une attaque terroriste et un phénomène de catastrophe naturelle. Intervenants : Soldat de première classe Joséphine, réserviste de l'armée de Terre / Sergent Marius, réserviste de l'armée de Terre / Lieutenant-colonel Emmanuel, réserviste de l'armée de Terre ©R. Leloutre / B. Livertoux / M. Canuto
Différents objectifs

Le centre opérationnel qui gère les troupes sur le terrain est aussi tenu par des réservistes. L'opération entière leur est confiée. Le lieutenant-colonel Emmanuel, réserviste de l'armée de Terre, souligne : « La réserve est là, elle est opérationnelle. C’est une réserve d’emplois. Nous sommes capables de mener des actions sur le territoire national et aussi dans le cadre d’aide à la population. Ce sont les objectifs principaux ». 
Une dernière cérémonie a lieu avant de retrouver la vie civile. L'armée de Terre compte 24 000 réservistes dans toute la France : l'objectif est de doubler ce chiffre à l'horizon 2035.

Propos recueillis par Romain Leloutre / France 3 Auvergne

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité