Insolite. A 80 ans, elle rêve de devenir championne du monde de CrossFit

A 80 ans, Raymonde Ribeyrol conserve une forme olympique. Cette ancienne couturière vichyssoise s’est lancée dans le CrossFit en novembre 2018, une discipline qui mêle exercices cardio, de force et d’endurance. Elle a même tenté de se qualifier pour les championnats du monde.

Raymonde Ribeyrol était l'une des quatre octogénaires de la planète à tenter de se qualifier pour les championnats du monde de CrossFit
Raymonde Ribeyrol était l'une des quatre octogénaires de la planète à tenter de se qualifier pour les championnats du monde de CrossFit © S. Vinot / France 3 Auvergne
A voir la forme de Raymonde Ribeyrol, on douterait presque de son âge. Dans sa salle d’entraînement de Creuzier-le-vieux dans l’Allier, cette femme de 80 ans enchaîne les exercices de musculation et de cardio. Haltères de trois kilos en mains, ces gestes sont toniques et précis. Et à entendre ses rires rythmer son entraînement, on croirait même que c’est une partie de plaisir pour cette sportive née. " Quand j’étais petite, j’allais à la gymnastique, j’allais à la piscine. Après, j’ai fait du tennis, j’ai fait du ski, j’ai fait beaucoup de vélo aussi ", explique Raymonde Ribeyrol. " Et puis je fais très attention à ce que je mange. Je mange bio ! " rigole-t-elle. On savait bien qu’il y avait un secret.
 

Les championnats du monde en vue

Même si à la voir tout ça semble facile, ne vous y trompez pas. Cette Bourbonnaise est dans une forme exceptionnelle. Elle a même voulu se qualifier pour les championnats du monde de la discipline. Ils n’étaient que quatre octogénaires sur toute la planète à tenter de relever le défi. " Ça m’épate. Je pensais qu’il y aurait plus de monde que ça quand même. Sur le monde, vous vous rendez compte ? " s’étonne la sportive. Mais en l’absence d’une catégorie spécifique pour les plus de 80 ans, elle a dû s’incliner face à des concurrents de 20 ans ses cadets.
 

Un sport complet

Le CrossFit permet à l’octogénaire de faire travailler tout son corps. " C’est varié, il y a un peu de tout. Et puis on renforce un peu les muscles. C’est plaisant. Mieux que la gymnastique d’entretien par exemple " révèle la jeune pratiquante. Elle n’a commencé l’entraînement qu’en novembre, mais les résultats sont là. " Sincèrement elle est très en forme. Et plus on pratique et plus elle est en train d’évoluer et de retrouver des gestes qu’elle ne faisait plus " souligne Thomas Pilot-Morestin, l’éducateur sportif qui l’accompagne dans ses séances à la salle. Comme quoi, même en dehors de la compétition, il y a gros à gagner.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs sport génération senior société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter