Orages : l'hippodrome de Vichy rouvre ses portes après quatre jours de travaux

L'hippodrome de Vichy-Bellerive qui a subi d'importants dégâts lors de l'épisode orageux vendredi dernier, rouvre mardi 30 juillet. Les six courses annulées vendredi, sont reprogrammées ce mardi.
 
Après quatre jours de travaux, l'hippodrome est à nouveau ouvert mardi 30 juillet, 6 courses sont d'ailleurs prévues. Pour rappel, l'hippodrome a du fermer après le passage d'un fort épisode orageux vendredi dernier, causant de nombreux dégâts matériels.
Après quatre jours de travaux, l'hippodrome est à nouveau ouvert mardi 30 juillet, 6 courses sont d'ailleurs prévues. Pour rappel, l'hippodrome a du fermer après le passage d'un fort épisode orageux vendredi dernier, causant de nombreux dégâts matériels. © J.Doumeng
L'hippodrome de Vichy-Bellerive retrouve des couleurs après le passage du vent et de la grêle vendredi 26 juillet. Il aura fallu près de 4 jours aux employés de l'enceinte pour tenter d'effacer le passage des intempéries. Samedi 27 juillet, les 6 courses prévues au programme ont été annulées, une première pour l'hippodrome de Vichy. " Ça fait 4 jours qu'on est dessus, avec une quinzaine de saisonniers, entre l'élagage et l'abattage des branches nécessaires" témoigne Mickael Charnet l'un des nombreux jardiniers qui a participé à remettre en ordre l'hippodrome. Car les dégâts constatés, sont nombreux.

Une quinzaine d'arbres arrachés par le vent 

Au total ce sont plus de 15 arbres qui ont été arrachés par la force du vent. Tout le weekend et jusqu'à mardi en milieu de journée, une véritable chaine de solidarité s'est organisée afin de préparer la réouverture de l'hippodrome, et de s'assurer avant tout de la sécurité, du public, des chevaux, ainsi que celle des turfistes. " C'est quand même assez physique, chaque année avec l'entretien de la piste, des boxes et du parc, mais cette année avec les intempéries c'est plus dur que d'habitude, mais on s'entraide et ça va ", relativise Marlène Bee, saisonnière. A 11h mardi, l'hippodrome était fin prêt à accuellir les courses. Un soulagement pour toutes les équipes à l'œuvre. " Là ça va mieux, ce sont les dernières remorques que l'on fait. On va se préparer pour les courses ce soir pour que tout soit en ordre, et impeccable partout " s'enthousiasme Didier Crouzat intendant de l'hippodrome.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hippisme sport