• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Miss France 2019. Miss Auvergne : « Pour gagner, il faut rester soi-même »

C’est la Bourbonnaise Romane Eichstadt qui défendra les couleurs de l’Auvergne pour le concours Miss France 2019 le samedi 15 décembre. / © E. Chaminade / Comité Miss France
C’est la Bourbonnaise Romane Eichstadt qui défendra les couleurs de l’Auvergne pour le concours Miss France 2019 le samedi 15 décembre. / © E. Chaminade / Comité Miss France

Qui sera élue Miss France 2019 ? Originaire de l’Allier, Romane Eichstadt, miss Auvergne, rêve, comme les autres candidates, de porter la très convoitée couronne à l’issue du concours, le 15 décembre au Zénith de Lille. Pour cette jeune femme de 19 ans : « Il faut avant tout être naturelle ».

Par K. T.

Miss Auvergne sera-t-elle la prochaine Miss France 2019 ? Comme les 29 autres candidates de ce concours, Romane Eischstadt y croit, même si elle sait que « toutes les filles on leur chance ». Après avoir passé une semaine à l’Ile Maurice avec les autres Miss, la jeune étudiante en BTS Tourisme à Vichy est sur un nuage : « C’est une expérience exceptionnelle. Lors de ce voyage, nous avons appris à nous connaître et l’ambiance est vraiment extraordinaire. Nous nous entendons toutes parfaitement bien. Nous avons partagé de nombreuses activités ensemble ce qui nous a rapprochées. Même si à la fin il n’y aura qu’une seule élue, l’esprit n’est pas à la compétition », raconte-elle entre deux répétitions.
 Depuis fin novembre, la jeune femme originaire de l’Allier n’a plus une minute à elle. « Le rythme est intense, nous avons des répétitions tous les jours, des chorégraphies à apprendre, c’est très dense ». Souriante et très enthousiaste, Romane n’est pas surprise : « Nos anciennes Miss nous avaient parlé de tout ce travail nécessaire pour présenter le concours ».

Son atout majeur ?


Comme toutes les autres Miss, Romane rêve du prestigieux titre. Mais pas question pour elle de changer sa personnalité : « Je pense qu’il ne faut pas se fixer des objectifs, se dire « il faut que je sois dans le top 10 ou le Top 5 »pour gagner, je pense qu’il faut être soi-même, être naturelle. Même si ce n’est pas facile avec toutes ces caméras qui se braquent sur vous, il ne faut pas jouer un rôle. Je suis comme dans la vie de tous les jours», confie-t-elle. Et de poursuivre : « De toute façon, si vous n’êtes pas vous-même, vous ne pourrez pas jouer ce rôle indéfiniment, on ne peut pas chasser le naturel. Et puis, il ne faut pas oublier que le public nous a choisies telles que nous sommes ». 

Je rêve de devenir hôtesse de l’air 


Et c’est le public auvergnat qui lui a confié la mission de le représenter à ce concours. Romane, a été élue en octobre dernier à Montluçon. Aujourd’hui, elle compte tout naturellement sur le soutien des Auvergnats et des Auvergnates : « Je les remercie par avance pour le soutien qu’ils pourront m’apporter. J’espère les rendre fiers, même si je n’atteins pas le Top 5 ».
Avec simplicité et humilité, la jeune Auvergnate, qui soutient l’association des greffés du cœur de l’Allier, a fait une pause dans ses études, le temps du concours de Miss France. « Pour plus tard, je rêve de devenir hôtesse de l’air. J’adore le contact et les voyages. Bien-sûr, si je suis élue Miss France, ce sera une année incroyable qui m’attendra. Quelle que soit l’issue du concours, je peux vous assurer que je profite de cette expérience extraordinaire. Je suis consciente que beaucoup de jeunes filles aimeraient être à notre place et vivre ce que l’on vit ».

L’élection de Miss France se déroulera à Lille, le samedi 15 décembre. Pour la première fois, le jury de la 89e élection Miss France sera exclusivement féminin. Avec pour thème "Les Miss font leur show", les 30 prétendantes évolueront dans des tableaux évoquant le cirque, Bollywood et les super héroïnes.
Les cinq finalistes seront désignées à égalité par les téléspectateurs et le jury, présidé cette année par Line Renaud.

Sur le même sujet

David Kimelfeld

Les + Lus