• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Thermalisme : la Compagnie de Vichy rachetée par France Thermes

Les Thermes Callou sont l'un des deux établissements thermaux, avec les Thermes des Dômes, dont France Thermes aura désormais la gestion. / © F. Laguet / MaxPPP
Les Thermes Callou sont l'un des deux établissements thermaux, avec les Thermes des Dômes, dont France Thermes aura désormais la gestion. / © F. Laguet / MaxPPP

La compagnie de Vichy, exploitante des thermes de la ville et de l’eau de Vichy Célestins vient d’être absorbée par le groupe France Thermes. La vente, actée le mercredi 5 juin, étend la présence du groupe en Auvergne, déjà implanté à Châtel-Guyon dans le Puy-de-Dôme.

Par MVO

C’est une acquisition stratégique que France Thermes a signée le mercredi 5 juin. En s’emparant de la Compagnie de Vichy, le groupe devient le 2ème acteur du secteur du thermalisme et du tourisme de santé en France. Et il compte bien s’appuyer sur la puissance de la marque pour asseoir son statut. « On n’a pas aujourd’hui dans notre portefeuille, et peut-être pas demain non plus, un produit qui a une telle aura » reconnait Sylvain Serafini, président de France Thermes. « Maintenant, on n’uniformise pas nos produits, on veut que chacun soit distinctif et que chacun ait ses particularités et c’est pour ça que le travail de positionnement qu’on est en train d’entreprendre est important » précise-t-il. Pas question donc pour le nouveau patron des thermes de Vichy de laisser ce fleuron cannibaliser ses autres sites.
 

Des dizaines de millions d’investissements prévus

Un nouvel avenir semble se dessiner pour les thermes de Vichy. Le montant de la vente reste confidentiel mais France Thermes semble prêt à mettre la main à la poche. Il a déjà investi 35 millions d’euros dans un complexe nouvelle génération Aïga Resort à Châtel-Guyon dans le Puy-de-Dôme. Les travaux sont en cours ; l’ouverture est prévue au premier semestre 2020. A Vichy, le groupe promet d’investir «  plusieurs dizaines de millions d’euros », même si le projet précis est encore à définir. « Nous souhaitons à chaque fois pouvoir développer notre concept de resort thermal et il se trouve qu’à Vichy il est quasiment existant. » explique Sylvain Serafini. « L’idée c’est d’avoir sur un même site l’ensemble de l’offre nécessaire au séjour thermal et de bien-être. Les soins évidemment, l’hébergement, la restauration et les activités complémentaires. Tout ça, on est capable de le retrouver très rapidement à Vichy » s’enthousiasme-t-il. Deux axes sont d’ores-et-déjà identifiés : rénover l’existant et développer l’offre.
 

Une synergie avec la mairie

La municipalité semble séduite par l’arrivée de France Thermes. « On partage une vision commune » souligne Frédéric Aguilera, le maire de Vichy. « Ce qu’on attend, c’est que Vichy redevienne la reine des villes d’eau, c’est-à-dire une station thermale de référence à l’échelle européenne » espère l’élu. Alors voir un concessionnaire prêt à investir est une aubaine. « On est très regardé par les autres continents, notamment par l’Asie qui est intéressée par le tourisme mais les asiatiques ont des exigences auxquelles il faut pouvoir répondre » explique le maire. La commune a suivi pendant plusieurs semaines les tractations entre la Compagnie de Vichy et son acheteur. Le courant est bien passé. Une synergie est en train de s’installer. France Thermes mise sur une augmentation de 25% du nombre de curistes conventionnés en passant de 8000 chaque année pour l’instant à 10 000 à l’avenir.
 

Des activités nombreuses

France Thermes va pouvoir appuyer son développement sur de solides bases. En faisant tomber la Compagnie de Vichy dans son escarcelle, le groupe met la main sur de nombreuses activités, notamment :
  • 2 établissements thermaux (Callou et les Dômes)
  • 6 hôtels (franchisés et non-franchisés)
  • le Vichy spa hôtel Les Célestins (composé du Vichy Thermal Spa, du Pôle Santé Les Célestins et d’un hôtel 5 étoiles)
  • la marque Vichy Célestins
  • des contrats de licence avec Carambar & Co (pour les pastilles Vichy)
  • la filiale Vichy Spa international (spécialisée dans le conseil et l’ingénierie d’hôtels spa)
  • un contrat de fourniture exclusive d’eau thermale avec le groupe L’Oréal (Pour les cosmétiques vendus sous la marque Laboratoire Vichy).
La Compagnie de Vichy gérait les thermes de la ville depuis 1853 via une concession de l’Etat, propriétaire du patrimoine thermal. Cette concession aussi devrait changer de main dans les prochains mois. La municipalité est en négociation avec les services du gouvernement pour acquérir le domaine thermal.

Sur le même sujet

Accompagnateur en moyenne montagne

Les + Lus