• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Vichy (Allier) : 24 millions d'euros pour faire du CREPS un pôle d'entraînement pour les JO 2024

Le CREPS de Vichy, dans l'Allier, s'apprête à se refaire une jeunesse, dans l'espoir d'accueillir des athlètes de haut-niveau pour la préparation des Jeux Olympiques de 2024. (Image d'archive) / © R. Dugne / MaxPPP
Le CREPS de Vichy, dans l'Allier, s'apprête à se refaire une jeunesse, dans l'espoir d'accueillir des athlètes de haut-niveau pour la préparation des Jeux Olympiques de 2024. (Image d'archive) / © R. Dugne / MaxPPP

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé, le 15 février, l'allocation de 60 millions d'euros au département de l'Allier dans le cadre d'un contrat de région. Dans cette enveloppe, 24 millions sont destinés à la modernisation du CREPS de Vichy.

Par M. Van Oudendycke, avec A.C.

24 millions d'euros, c'est l'enveloppe que la Région Auvergne-Rhône-Alpes a débloqué le 15 février pour redonner un coup de jeune au CREPS (centre de ressources, d’expertise et de performance sportive) de Vichy. Le centre sportif doit être prêt en 2022 pour faire de l’Allier un lieu de préparation des athlètes en vue des jeux olympiques 2024. Mais la compétition mondiale n'est pas la seule motivation ...

C'est un chantier inédit en perspective pour le CREPS. L'infrastructure se modernise. Un double gymnase va par exemple sortir de terre pour accueillir des stages de tout niveau. Plus élitiste, un pôle de haute-performance va remplacer une ancienne halle. "Il a vocation à couvrir cinq fonctionnalités, détaille Thomas Senn, directeur du CREPS depuis 2018, un centre de santé, un plateau technique pour les mesures de performance, une salle d’entraînement de 800m², une salle hypoxique pour simuler l’entraînement en altitude avec des considérations climatiques et hydrométriques, et puis une salle de récupération. »

Balnéothérapie, sauna, hammam : le Creps va monter en gamme pour tenter d'attirer des sportifs de très haut-niveau. Et le projet n'est pas isolé : l'agglomération vichyssoise veut créer 150 hectares de pôle d'excellence sportif autour du CREPS. Les vestiaires par exemple vont être transformés pour répondre aux standards d'équipes professionnelles. Un terrain en friche va devenir un espace d'athlétisme couvert.

Bref, Vichy-Communauté met le paquet pour accueillir des sportifs en préparation pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Et ce n'est pas que pour l'amour du sport, comme l’explique Frédéric Aguilera, président de Vichy-Communauté : "Une fois que les grands sportifs ont choisi et ont montré qu’ils aimaient s’entraîner sur nos équipements, cela nous génère beaucoup d’activité derrière puisque toutes les fédérations, les clubs et les sportifs, vont s’intéresser à nos équipement."

Il faudra faire vite pour profiter de l'effet J.O. Les travaux devront se terminer avant la fin 2022.
 
Vichy (Allier) : 24 millions d'euros pour faire du CREPS un pôle d'entraînement pour les JO 2024
La Région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé, le 15 février, l'allocation de 60 millions d'euros au département de l'Allier dans le cadre d'un contrat de région. Dans cette enveloppe, 24 millions sont destinés à la modernisation du CREPS de Vichy. (Intervenants : Thomas SENN, Directeur du CREPS Auvergne-Rhône-Alpes de Vichy; Frédéric Aguilera, Président de Vichy-communauté) - M. Van Oudendycke, B. Livertoux, S. Salmon / France 3 Auvergne

Sur le même sujet

Expérimentation de lutte contre l'ambroisie

Les + Lus