Vichy réintroduit des plantes sauvages pour préserver sa biodiversité

L'Achillée, l'orge sauvage ont réinvesti une partie du parc des Bourins. / © France 3 Auvergne - Valérie Mathieu
L'Achillée, l'orge sauvage ont réinvesti une partie du parc des Bourins. / © France 3 Auvergne - Valérie Mathieu

Comment préserver la biodiversité même en ville? À Vichy, la mairie a fait le pari de réintroduire des herbes folles et des plantes vivaces dans les parcs et sur le bord de l'Allier. Une démarche approuvée par le jury du label "Villes fleuries".

Par Marc Taubert

Insectes et plantes sauvages prennent leurs aises sur les bords de l'Allier et dans les parcs de Vichy. Depuis l'interdiction d'utiliser des désherbants en ville, il a fallu remettre en cause les méthodes de travail. Des îlots de biodiversité émaillent Vichy :

"Avec ce retrait, on a un déséquilibre qui va réapparaître vu que l'on contrôlait les nuisibles. La réinsertion et la réappropriation par cette biodiversité ordinaire, via ces espaces, va permettre de rééquilibrer cet écosystème", explique Guillaume Portero, directeur adjoint des espaces verts de la ville de Vichy.

Vichy réintroduit des herbes folles pour préserver sa biodiversité
Intervenants : Guillaume Portero, directeur adjoint des espaces verts de la ville de Vichy; Bernard Pical, président du jury du label Villes Fleuries - France 3 Auvergne - Valérie Mathieu, René Thévenot, Benoît Courtine

L'Achillée, l'orge sauvage ont réinvesti une partie du parc des Bourins. Les habitants sont informés et ce désordre maitrisé leur plait : "On est vraiment à la campagne en pleine ville et c'est formidable", s'enthousiasme une habitante.

Cette gestion écoresponsable des espaces verts plaît aussi au jury du label des Villes fleuries. Les classiques ronds-points aux couleurs variées font partie de leur critères mais aujourd'hui, la prairie aussi a sa place en ville :

"Oui à condition que cela soit maîtrisé, qu'il y ait une notion des équilibres. Il faut bien sûr garder cet aspect golfique que l'on apprécie tous. Mais le fait de retrouver la vraie nature, avec le biotope, cela est indispensable", indique Bernard Pical, président du jury du label Villes Fleuries.

Vichy, Ville fleurie depuis 1967, saura cet automne si elle conserve son label. Ses herbes folles lui vaudront peut-être la distinction suprême : la fleur d'or récompense chaque année 9 communes en France.

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus