Cet article date de plus de 4 ans

De vieilles mécaniques sillonnent les routes de l’Allier

Elles auraient été aperçues du côté de Vichy, le week-end de Pentecôte. Une trentaine de voitures d’une autre époque. Un temps que les moins de 80 ans ne peuvent pas connaître. Mais quand on aime on a toujours 20 ans…
Avec les beaux jours, elles sont de retour. Elles ont plusieurs fois 20 ans et roulent des mécaniques sur les routes de l’Allier, entre Vichy et Saint-Pourçain-sur-Sioule. Ces voitures anciennes ont été mises en circulation avant 1940 et sont comme neuves. De véritables bijoux qui arrivent à atteindre des vitesses incroyables. Imaginez plutôt : 60 km/h. On l’aura compris, pour leurs heureux propriétaires, ni vitesse, ni précipitation mais de la passion, beaucoup de passion.

Plus elles sont âgées et plus elles m’intéressent 



« J’adore les voitures du début du siècle » confie Denis Feydieu au volant de sa Renault DG de 1913. « Plus elles sont âgées et plus elles m’intéressent » reconnait-il.  Ce qui lui plait : circuler dans ces autos conçues à une époque la mécanique était en plein essor. « On partait de pas grand-chose pour arriver à un véhicule. Dans les années 20, on parlait de compresseur, maintenant ce sont des turbos. Ce qu’on présentait comme une révolution des années 90 datait en fait des années 20 » s’amuse-t-il.

Avec d’autres amoureux des vieilles voitures, Denis a participé au « Bourbonnais-Vintage », une randonnée touristique, réservée aux véhicules antérieurs à 1940 (en configuration d’origine) qu’ils soient à deux, trois ou quatre roues.



Produites à quelques exemplaires ou sur un mode plus industriel, les voitures anciennes ont un charme indéniable qui séduit les collectionneurs comme Denis. Davantage que de simples automobiles, des sources d’évasion qui véhiculent, parait-il, des sensations et des émotions uniques.

durée de la vidéo: 01 min 54
De belles mécaniques sur les routes de l'Allier

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rétro sorties et loisirs automobile économie