Ambroisie : alerte au pollen en Auvergne-Rhône-Alpes

Publié le

Vrai fléau pour les allergiques, le pollen d'ambroisie devrait faire une offensive sur Auvergne-Rhône-Alpes dès la semaine prochaine. Le pic est prévu vers la fin du mois d'août.

L’allergie au pollen d’ambroisie redémarre ! C'est le Réseau National de Surveillance Aérobiologique qui donne l'alerte. La concentration dans l'air de pollen d'ambroisie à feuilles d'armoise devrait atteindre le seuil critique vers le 9 août sur la région lyonnaise, quelques jours plus tôt dans les départements du sud et un peu plus tard au nord de Lyon. Un pic de concentration et donc d'allergie est prévu pour la fin du mois d'août.

Avec les fortes températures de ces dernières semaines, les premiers pollens d’ambroisie sont déjà là avec un peu d’avance sur l’an dernier. Le risque d’allergie atteint déjà le niveau moyen dans le nord Isère, la Drôme, l’Ardèche et le sud du Rhône notamment. Il suffit de quelques grains de pollens pour que les symptômes apparaissent chez les allergiques car l’ambroisie est particulièrement allergisante.

Une plateforme de signalement

Limiter sa prolifération est devenu au fil des ans un enjeu de santé publique, sachant que seul l'arrachage de la plante est réellement efficace. Une plateforme interactive de signalement a été créée (Plateforme Signalement Ambroisie) et tout un chacun  peut donc participer à la lutte en signalant toute présence d'ambroisie aux autorités locales via le site signalement-ambroisie.fr ou par le biais de l'application Smartphone «Signalement-Ambroisie».

Il existe également une carte interactive avec tous les signalements, avec un moteur de recherche par commune.