Après les émeutes, la nuit a été calme à Moirans (Isère)

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Grassaud
© France 3 Alpes

La nuit a été calme à Moirans (Isère), après les émeutes du mardi 20 octobre au soir, mais la situation demeure "très sensible" et les forces de l'ordre sont toujours positionnées car la communauté des gens du voyages reste mobilisée. 

"On a levé le dispositif à 3 heures du matin et depuis c'est calme", indique un responsable des pompiers du Codis (centre opérationnel d'incendie et de secours) qui a envoyé des hommes par dizaines lundi soir, alors que la communauté des gens du voyage s'en prenait aux voitures garées près de le gare et dans une casse auto. Ils entendaient ainsi obtenir la libération d'un des leurs, emprisonné à Aiton (Savoie), le temps des obsèques de son frère. 

   >>> Lire aussi - Violences à Moirans


Le trafic routier et SNCF a repris

"D'importantes forces mobiles restent déployées sur zone pour assurer le maintien de l'ordre public", explique le préfet de l'Isère au lendemain des émeutes dans un communiqué, "la RD1085 a pu être rouverte à la circulation vers 22h30. Les voies ferrées ont été dégagées à 23 heures par le SDIS 38, permettant ainsi à la SNCF de mener les inspections nécessaires. A 2 heures, il est apparu que, compte-tenu du caractère limité des dégâts constatés, le trafic pourrait reprendre à brève échéance, ce qui a été le cas à partir de 4h45, avec un rétablissement complet du trafic à 5h30. La vitesse des trains reste toutefois limitée à 30km/h sur une des voies."

"Etant donné le discours de fermeté des ministres, les forces de l'ordre se préparent à toute éventualité" et sont "toujours positionnées", constate Franck Longo, directeur de cabinet du maire de Moirans, "la nuit a été calme. On est maintenant dans l'attente de la décision du juge", qui doit se prononcer sur la nouvelle demande de permission d'un détenu, dont la libération était réclamée par les siens pour pouvoir assister à l'enterrement de son frère.

Reportage Daniel Despin et Anne Ployart 
durée de la vidéo: 01 min 23
Au lendemain des émeutes à Moirans

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.