Cet article date de plus de 3 ans

Ardèche : une borne milliaire du IV siècle fait son entrée au musée gallo-romain d'Alba-la-Romaine

Une famille du Teil fait don d'une borne milliaire Constantinienne au musée d'Alba-la-Romaine. La pièce est désormais visible au grand public et vient enrichir l'histoire gallo-romaine de l'Ardèche.
La borne milliaire de l'époque de Constantin le Grand.
La borne milliaire de l'époque de Constantin le Grand. © France 3
Tout commence dans les années 60. La famille Audigier fait construire une maison sur les hauteurs du Teil. Au cours du terrassement, elle découvre une borne milliaire. La pierre est érigée dans le jardin. Elle y restera 50 ans.

Francis Pailler, archéologue amateur de Montélimar propose à la famille Audigier de faire don de la borne milliaire au musée gallo-romain d'Alba-la-Romaine.
L'accord est conclu entre les deux parties. Le vestige antique est d'abord restauré puis soclé à Lyon. Il est désormais visible au grand public depuis un mois à l'entrée de MuséAL.

Cette borne milliaire est daté de 304-305 après JC.  A l'époque, les Romains installaient ces bornes aux bords des routes tous les milles pas (soit environ tous les 1,5 km) pour indiquer les distances depuis le chef-lieu soit Alba-la-Romaine. Elle rend aussi hommage à l'empereur Constantin le Grand. C'était l'usage à l'époque d'inscrire sur la borne un message en hommage à l'empereur. Plusieurs bornes peuvent ainsi se retrouver côte à côte et représenter différentes époques.

Au cours de ses recherches, Francis Pailler a retrouvé une petite cinquantaine de bornes milliaires de différentes époques. 14 d'entres elles correspondent aux premières bornes de la voie d'Antonin qui reliait Cruas à Barjac en passant par Alba-la-Romaine. Ces bornes datent de 145 après JC, elles ont été les premières à marquer cette voie romaine principale de la province de l'Helvie. 




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture histoire sorties et loisirs archéologie musée