• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ardèche : un éleveur cherche à sauver ses poules de l'abattoir et veut les faire adopter

1001 poules avaient déjà été sauvée en 2018 par Altervita qui travaille avec le même éleveur depuis plusieurs années. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
1001 poules avaient déjà été sauvée en 2018 par Altervita qui travaille avec le même éleveur depuis plusieurs années. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Un éleveur ardéchois  basé entre St Peray et Tournon cherche à faire adopter 3000 poules pour les sauver de l'abattoir. 
Un refuge basé au Teil dans la Drôme organise le sauvetage. 

Par Alexandra Marie

"3000 poules à sauver" la page internet de l'association Altervita basé au Teil en Ardèche sonne comme une opération d'envergure. 

Contacté par un éleveur ardéchois, l'association essaie de relayer son appel pour sauver ses bêtes de l'abattoir. 

Propriétaire de 6000 poules pondeuses il doit renouveler son cheptel tous les 18 mois pour tenir ses nécessités de rentabilité. 

"On précise que ces animaux ne sont pas achetés à l’éleveur, puisqu’il nous les confie gratuitement dans le seul but de leur offrir une deuxième vie." explique Altervita sur son site internet. 

"Elles méritent une meilleure fin que l'abattoir" explique l'éleveur dans une émission de radio enregistrée par l'association. 
 

Comment s'y prendre ? 


Vous pouvez donc adopter une ou plusieurs poules en remplissant un formulaire sur le site d'Altervita. 

Ce dernier met en garde avec certaines précautions à prendre avant de se lancer :

"Une poule ne pouvant pas vivre seule, pensez à les adopter au moins par deux si vous n'en avez pas déjà à la maison. Et si vous avez un coq, n'oubliez pas qu'il faut au minimum 4 poules pour que la cohabitation se passe bien."

Les adoptions auront lieu du 26 août au 5 septembre, en Ardèche entre St Peray et Tournon.

Sur le même sujet

Non au compteur Linky

Les + Lus