Ardèche : la fréquentation touristique explose grâce à la météo et à la culture

Dans les rues de Vallon-Pont-d'Arc ce lundi 17 avril 2017 / © France 3
Dans les rues de Vallon-Pont-d'Arc ce lundi 17 avril 2017 / © France 3

Rivières, canoés et culture font désormais un trio gagnant en Ardèche. Et avec une météo aussi clémente, les touristes affluent.

Par Nicolas Ferro

D'ordinaire, il est coutume de dire que la saison touristique en Ardèche méridionale commence à Pâques et se termine avec le Marathon des Gorges à la Toussaint.

La foule de l'été est là


Mais cette année, force est de constater que la saison touristique à Vallon-Pont-d'Arc a commencé depuis plusieurs semaines et qu'elle bat son plein pour ce week-end de Pâques. Tous les magasins sont ouverts, les terrasses sont pleines et les canoes sont sur la rivière. Il y a foule à Vallon-Pont-d'Arc, celle d'un début d'été.

La météo exellente est certainement le premier facteur pour justifier une telle fréquentation. Le calendrier l'est également. Cette année, les jours fériés tombent un lundi offrant ainsi plusieurs week-ends de trois jours.

Une offre culturelle en hausse


Mais ce ne sont pas les seules raisons. En Ardèche, l'offre culturelle s'est fortement développée ces dernières années. La caverne du Pont-d'Arc joue le rôle de locomotive touristique. Dans la foulée, d'autres équipements ont ouverts leurs portes récemment : la Cité de la Préhistoire, MuséAl, le musée arquéologique d'Alba-la-Romaine, et le Muséum d'Ardèche. Les professionnels s'organisent et travaillent plus régulièrement en réseau. Des politiques d'animation du territoire se mettent en place un peu partout en Ardèche méridionale. (suite après le reportage)

Ardèche : le boom des vacances de Pâques


Et le résultat est là. D'après une étude menée par Flux vision tourisme basée sur des données issues de la téléphonie mobile, les ailes de saison (printemps, automne ) pèsent autant que le plein été (juillet/août). 40% des nuitées sont réalisées durant cette période. Internet et les réseaux sociaux deviennent la principale porte d'entrée de l'Ardèche : 36% des touristes y ont recours contre 23% en 2010. Le nombre d'étrangers reste le même mais le nombre de français qui arrivent pour la première fois en Ardèche a augmenté.

Petit à petit, l'image de l'Ardèche comme terre des sports nature et du camping évolue. Dorénavant, l'Ardèche se fait connaître comme une destination touristique plus forte avec une offre culturelle plus riche. 

 




Sur le même sujet

L'interview d'Alexis Pinturault à la veille de la Coupe du monde de ski à Sölden

Les + Lus