Cet article date de plus de 4 ans

Ardèche : la visite à domicile comme facteur de lien social

Dans le cadre du dispositif Proxi vigie Cohésio de la Poste, les facteurs de Saint-Paul-le-Jeune rendent visite à quelques personnes âgées du village. Une manière de garder le lien avec ces personnes les plus fragiles et les plus isolées.
Laurie, factrice rend visite à Madame Battini.
Laurie, factrice rend visite à Madame Battini. © France 3
Actuellement, cinq personnes âgées de la commune de Saint-Paul-le-Jeune bénéficient de ce service. Une fois par semaine, au cours de sa tournée, qu'il y ait du courrier ou pas, le facteur passe discuter un petit moment avec la personne âgée. Il s'agit de personnes qui vivent seules et qui sont isolées du reste de la population locale. Ensemble,  ils discutent des choses du quotidien et au fil du temps un rapport de confiance s'établit entre eux. Le facteur peut insi rapidement alerter les services de secours s'il relève la moindre anomalie.

Pour le maire du village, ce service lui apporte une réponse en matière de protection de sa population la plus fragile. En signant ce contrat le 15 juillet dernier, il lui permet également de s'assurer du maintient du bureau de Poste dans le village.

Pour la Poste, c'est un moyen de préserver un des rôles historiques du métier de facteur, celui de maintenir le lien social. Ce n'est pas qu'un symbole car ce dispositif novateur a vocation à s'étendre sur l'ensemble du territoire national. De ce fait, il contribue aussi à maintenir les personnes âgées à leur domicile. D'autres services pourraient faire leur apparition prochaînement. Avec le dispositif "Proxi courses", le facteur pourrait également apporter des médicaments aux habitants.

durée de la vidéo: 02 min 16
Ardèche : dispostif Proxi Vigie à St Paul-Le-Jeune



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie solidarité société personnes âgées famille