Ardèche : le SDIS appelle les employeurs à libérer les sapeurs-pompiers volontaires

Publié le
Écrit par CC/AFP

Après le ministre de l'Intérieur, c'est au Service d'incendie et de secours (SDIS) de l'Ardèche de lancer un appel aux employeurs du département pour libérer les Sapeurs-pompiers volontaires. Depuis de le début de l'année, ce sont près de 2000 hectares qui ont brûlé dans le département. Le patron du SDIS avoue observer un certaine "lassitude et de la fatigue" dans ses effectifs.

On fait face, depuis le mois de mai, à un début de saison qui devient très difficile... à la multitude des départs de feux qui entraîne une certaine lassitude et fatigue de nos de nos sapeurs-pompiers

Colonel Alain Rivière, directeur départemental du SDIS 07

Libérez les pompiers volontaires. La demande n'est pas nouvelle, mais cette fois elle émane du directeur départemental du Service d'incendie et de secours (SDIS) de l'Ardèche, le Colonel Alain Rivière, notamment sur Twitter.

Il faut dire que, depuis le début de la saison, le département totalise quelque 2000 hectares brulés, et est actuellement aux prises avec un incendie autour de Lagorce. Plusieurs départs de feu ont également mobilisé les effectifs. 

Il faut dire que, depuis le début de la saison, le département totalise quelque 2000 hectares brulés, et est actuellement aux prises avec un incendie autour de Lagorce. Plusieurs départs de feu ont également mobilisé les effectifs. 

Un appel national qui trouve un écho local

En milieu de semaine, face aux incendies qui se sont multipliés en France, Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur avait appelé  les entreprises et collectivités territoriales à libérer les sapeurs-pompiers volontaires (SPV) de leurs obligations professionnelles « pour qu'ils puissent rejoindre leurs collègues sapeurs-pompiers, partout sur le territoire national ».

Les pompiers font le travail ... mais ils fatiguent

Aujourd'hui, en ce matin du vendredi 12 août, ce sont 250 pompiers qui sont engagés sur le sinistre autour de Lagorce. Beaucoup sont ardéchois, mais les autres viennent des départements situés plus au sud.

Un soutien d'autant plus heureux que, depuis le tout début de l'été, les pompiers ardéchois font face à une "activité opérationnelle", une activité courante -hors feux de forêt- très importante en raison d'une présence touristique massive.

On arrive à réaliser, malgré tout, les relèves parce que les sapeurs-pompiers ardéchois sont des sapeurs-pompiers qui ont un sens du service public chevillé au corps.

Colonel Alain Rivière, directeur départemental du SDIS 07

Les grands groupes ont répondu présent au niveau national

Suite à l'appel de Gérald Darmanin, Carrefour, Orange, EDF et GRDF ont pris des mesures pour faciliter la libération de leurs employés pompiers volontaires.

Le nombre de jours pendant lesquels les salariés pompiers volontaires peuvent se libérer en cas d'urgence est fixé par chaque entreprise grâce à une convention signée avec le service départemental d'incendie et de secours.

Orange a indiqué que, "en plus des quinze jours d'autorisation d'absence dédiés à leur engagement, des jours supplémentaires seront accordés".

Au total, quelque 135 salariés du groupe sont pompiers volontaires, répartis "un peu partout en France" et "davantage dans les zones rurales que dans les zones urbaines", a indiqué un porte-parole à l'Agence France Presse.

Une mesure compliquée pour les très petites entreprises

Du côté du patronat, François Asselin, président de la CPME, salue "cette solidarité organisée qui existe depuis très longtemps", soulignant toutefois que "plus l'entreprise est petite, plus ça peut être compliqué. Pour un restaurateur qui libère son chef de cuisine, ça équivaut quasiment à baisser le rideau', selon lui.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité