Le mildiou refait surface dans les vignes du sud Ardèche

Le phénomène de la tache d'huile symptomatique de la présence du mildiou dans les vignes / © France 3
Le phénomène de la tache d'huile symptomatique de la présence du mildiou dans les vignes / © France 3

Un printemps chaud et humide et le mildiou fait son grand retour dans les vignes du sud Ardèche. 10 ans qu' une telle propagation n'avait pas eu lieu. Tout le sud-Est de la France est également touché. 

Par Nicolas Ferro

La maladie historique de la vigne, le mildiou infecte de nombreuses parcelles dans le sud Ardèche. La dernière apparition en si grand nombre de ce champignon dévastateur remonte à 2008. L'Hérault, le Gard, la Var et le Vaucluse sont également touchés par le mildiou.


Le printemps a été si pluvieux, "quasi tropical " que la bactérie s'est développée allègrement. Eau et chaleur favorisent son développement à tel point que les traitements préventifs ne suffisent plus. Ils ont tous été intensifiés par les viticulteurs en bio ou en conventionnels mais pas suffisamment pour juguler la bactérie.

Toutefois, la propagation du mildiou est inégale selon les parcelles, elle est souvent proportionnelle à la fréquence des traitements effectués sur les vignes.
 
La dernière attaque de cette ampleur remonte à une dizaine d'années

Sur les feuilles, le phénomène de la "tache d'huile" est facilement visible. De couleur jaune à rouge-brun, cette tache se propage sur la grappe du raisin et l'assèche entièrement. Le grain ne peut plus se développer correctement.

 
La grappe est complètement asséchée par le mildiou / © France 3
La grappe est complètement asséchée par le mildiou / © France 3


Actuellement, le soleil de ces derniers jours stoppe sa propagation mais quelques pluies supplémentaires suffiraient à relancer le mildiou. C'est pourquoi les viticulteurs surveillent de près tous les bulletins météo.






 

Sur le même sujet

Les + Lus