En Ardèche, on fait aussi du whisky, une production 100% locale, et les ventes explosent

C'est normalement une spécialité d'Ecosse, mais depuis le 21 novembre, il est possible de goûter un whisky fabriqué en Ardèche. Il s'appelle Tanargue et c'est l'idée de deux amis d'enfance. 
 

Il a les couleurs ambrées des paysages d'automne. Le whisky d'Ardèche s'appelle Tanargue, du nom d'un massif bien connu des ardèchois. Une nature qui a inspiré deux amis d'enfance, Cédric, vivant maintenant en Bretagne, et François, directeur d'école. 

François Papin, producteur du whisky: "Sur ces sommets, il y a tellement de similitudes avec l'Ecosse que nous connaissons bien, que c'était une évidence d'appeller ce whisky le Tanargue. C'est sur ces montagnes que l'on a décidé ce projet."

De la matière première qu'est l'orge, en passant par la distillation, tout est réalisé en Ardèche. L'orge provient de Bourg-Saint-Andéol. Il est malté au cœur de l'Ardèche verte. La fermentation est effectuée par la Brasserie Free Mousse, à Saint-Jean-de-Muzol. Le vieillissement se fait dans le sous-sol de la maison de François, à Saint-Martin-d'Ardèche. Le vignoble local a aussi été mis à contribution. Et pour lui donner un petit goût en plus, le Tanargue viellit dans un tonneau un peu spécial. Avant d'accueillir le whisky, le tonneau est imbibé d'un vin blanc sucré, créé spécialement par un vigneron de la région, séduit par le projet.

Guillaume Archambault, vigneron: "Le fait de faire un produit ardéchois, avec toute cette unité et cette osmose, c'est limite participatif, parce qu'à chaque fois ils vont écouter un petit peu le malteur ou le vigneron. Ce sont les chefs d'orchestre de toute une collaboration."

Une collaboration, qui a vu naître après trois ans de viellissement en fût, un whisky artisanal, aux notes de chocolat mais aussi de cerise en milieu de bouche, un peu de poire sur la longueur. Les 300 bouteilles de cette première production ont déjà toutes été vendues. Rendez-vous dans un an pour goûter la prochaine cuvée du whisky ardéchois. 

 

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité