Ardèche : une opération anti-OGM dégénère à Aubenas

© France 3 RA
© France 3 RA

Ce mardi à la mi-journée, une action anti-OGM conduite par des membres du Collectif des Faucheurs Volontaires a dégénéré devant un supermarché d'Aubenas, en Ardèche.

Par Dolores Mazzola

Ce mardi 19 décembre, les trois grands médias du sud de la région, le Dauphiné, France Bleu et France 3 décident de suivre des militants anti-OGM et anti-pesticides qui devaient mener une action dans un supermarché d'Aubenas. A quelques jours des fêtes, le collectif entendait sensibiliser le grand public à la qualité de l’alimentation. Au programme : un ré-étiquetage au rayon viande opéré par une dizaine de militants sur des barquettes de porc et des volailles. Selon eux, certains produits vendus contenant des OGM ou des OGM masqué. Mais cette action qui se voulait pacifique ne s'est pas passée comme prévue... 
© France 3 RA
© France 3 RA
Rapidement, au bout de quelques minutes, militants et journalistes ont été priés par le service de sécurité et la direction de sortir du magasin. Et c'est sur le parking de l'enseigne que les choses ont dégénéré. Noms d'oiseaux, bousculade et gaz lacrymogène... un agent de sécurité du supermarché s'en est pris aux faucheurs mais aussi au journaliste de France Bleu présent pour couvrir le sujet. Ce dernier a reçu du gaz lacrymogène en plein visage et s'est effondré. Son matériel a été endommagé. Une grosse pagaille devant la caméra de Cédric Lepoittevin et Hugo Chapelon.

Le reportage
Ardèche : une opération anti-OGM dégénère à Aubenas
Intervenants : Une sympathisante du collectif des Faucheurs volontaires / Gilles Florence , Membre du collectif des Faucheurs volontaires - 19/12/17 - France 3 RA - C.Lepoittevin, H.Chapelon, F.Bernès

Le magasin entend porter plainte contre le collectif de militants. De son côté, le collectif entend se retourner contre le service de sécurité du magasin. Le journaliste de France Bleu, qui a écopé de trois jours d'ITT, va porter plainte. "Radio France va mettre ses services juridiques au service du journaliste," indique Florence Beaudet, rédactrice en chef France Bleu Drôme-Ardèche. 
Florence Beaudet, rédactrice en chef France Bleu Drôme-Ardèche.
Un journaliste de France Bleu reçoit du gaz lacrymogène. La réaction de Florence Beaudet, Rédactrice en chef France Bleu Drôme-Ardèche - 19/12/17 - France 3 RA

 

Sur le même sujet

Arrestation du forcené de Vertaizon

Près de chez vous

Les + Lus