• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ardèche : la situation est ubuesque entre une famille et Enedis au sujet du compteur Linky

Jean-Philippe Albert et Isabelle Gilles en compagnie de Pascal Lorente (association de consommateurs, CLCV) venu les aider. / © Nicolas Ferro
Jean-Philippe Albert et Isabelle Gilles en compagnie de Pascal Lorente (association de consommateurs, CLCV) venu les aider. / © Nicolas Ferro

Un couple fait construire une maison sur la commune d'Orgnac-l'Aven dans le sud Ardèche. Il refuse le compteur Linky. Un bras de fer s'installe avec le distributeur d'électricité Enedis.

Par Nicolas Ferro

C'est une épreuve de force que vit le couple Isabelle Gilles et Jean-philippe Albert. Alors qu'ils font construire leur maison à Orgnac-l'Aven, ils apprennent par Enedis que le compteur électrique qui sera posé en fin de chantier sera un compteur communiquant, un compteur Linky.

Le couple n'en veut pas. En priorité pour des raisons de santé car le couple se déclare sensible aux ondes. La maison a été entièrement équipée en filaire afin de limiter le plus possible la circulation des ondes. Le couple demande un compteur classique non communiquant.

Enedis déclare quant à lui ne posséder plus que des compteurs Linky. D'ailleurs la phase de déploiement dans la commune de ces nouveaux compteurs est prévue très prochainement en 2019.

Les deux parties campent sur leurs positions et la situation s'enlise. Le couple est privé d'électricité pendant deux mois. Le courant revient car un électricien est venu brancher à l'intérieur de la maison le compteur électrique du chantier. Mais l'installation n'est toujours pas homologuée par Enedis. La communication est au point mort et malgré les lettres et les appels téléphoniques, aucune solution n'est pour le moment envisagée. 

 

Sur le même sujet

Le plus gros camion du monde

Les + Lus