Ardèche : les thermes de Saint-Laurent-les-Bains rouvrent enfin après la crise du coronavirus

Fermés trois jours après leur ouverture en mars à cause du confinement, les thermes des Cévennes ardéchoises accueillent à nouveaux les curistes. L'établissement a rouvert samedi 4 juillet avec une jauge réduite et un protocole sanitaire strict.
 
Au coeur du village, les thermes de Saint-Laurent-les-Bains constituent la principale activité de ce secteur reculé des Cévennes ardéchoises.
Au coeur du village, les thermes de Saint-Laurent-les-Bains constituent la principale activité de ce secteur reculé des Cévennes ardéchoises. © Nicolas Ferro / France Télévisions
La saison 2020 commence enfin... pour la seconde fois, et avec trois mois et demi de retard aux thermes de Saint-Laurent-les Bains. La pandémie de coronavirus est passée par là, mais pas de quoi inquiéter outre mesure les premiers curistes croisés à la sortie des bassins dans cette paisible cité de 150 âmes à la frontière de l'Ardèche et de la Lozère.
 

Je me sens en sécurité, il faut juste faire attention c'est tout !

 

Anne-Marie, une habituée, a été rassurée dès son arrivée. "Nous sommes espacés, alors je ne vois pas pourquoi on attraperait davantage le virus ici qu'ailleurs"». Distanciation sociale et gestes barrières, des fondamentaux dans la France du déconfinement.
 
Le 16 mars dernier, les thermes de Saint-Laurent-les-Bains étaient contraints de fermer du jour au lendemain, trois jours seulement après l'ouverture de la saison. Avec ses eaux à 53 degrés riches en minéraux - bicarbonate et sodium - l'établissement est réputé pour soigner rhumatismes, arthrose et autres problèmes articulaires. Le tout dans un cadre de rêve. Mais, face à une épidémie hors de contrôle, cette source gazeuse s'est révélée bien impuissante et l'accueil du public impossible. Avec le confinement, les curistes ont donc été renvoyés chez eux, les 42 salariés placés en chômage partiel. 

Marquages et plexiglas

Autorisée par la préfecture depuis le 6 juin, la réouverture se sera donc fait attendre un mois supplémentaire le temps de finaliser le protocole sanitaire et de former le personnel.
 

Nos clients avaient l'habitude d'aller là où ils voulaient, maintenant on impose un cheminement.

Thomas Marzal, directeur


«On favorise la marche en avant, on passe d'un soin à l'autre, cela représente un grand changement pour eux», poursuit le directeur de l'établissement. Des marquages ont été mis en place afin de matérialiser le parcours des visiteurs dans les couloirs. Pour respecter la distanciation, des plexiglas ont été installés dans les piscines et dans les espaces de soin. Le masque est obligatoire, les curistes ne sont autorisés à le retirer que pour pénétrer dans l'eau ou dans la boue.
 
Cheminement sécurisé et masques obligatoires jusqu'à l'entrée des bassins.
Cheminement sécurisé et masques obligatoires jusqu'à l'entrée des bassins. © Nicolas Ferro / France Télévisions
 

40 curistes maximum

La capacité d'accueil a également été revue à la baisse : 40 personnes maximum à l'intérieur des thermes. En temps normal à cette période de l'année, l'établissement reçoit 280 personnes en moyenne, pour des séjours de trois semaines. «Ça fait la sixième année que je viens et je suis toujours aussi satisfait des termes et de l’environnement», s’enthousiasme Jean-Marc. «Par rapport aux années précédentes, il y a davantage de contrôles au niveau de l'hygiène et du matériel, au niveau du personnel aussi. Je suis confiant», conclut le curiste.
 
La source d'eau chaude à 53 degrés soigne rhumatismes et troubles articulaires.
La source d'eau chaude à 53 degrés soigne rhumatismes et troubles articulaires. © Nicolas Ferro / France Télévisions

Le centre de soins qui n'a fort heureusement pas eu à licencier de personnel espère rapidement pouvoir accueillir 50% de sa clientèle estivale habituelle. Sa réouverture est un enjeu économique de taille pour ce secteur reculé du département de l'Ardèche. Les thermes constituent la principale activité à Saint-Laurent-les-Bains. Les curistes ont pour habitude de se loger dans les gîtes et chambres d'hôtes des alentours. L'établissement ne compte que 82 lits. 
 
Voir cette publication sur Instagram

Un week-end sportif et détente. #thermes#saintlaurentlesbains#repos#rando#nature#montagne#famille#mams’

Une publication partagée par lussluss (@lussluss_lyon) le


A quelques dizaines de kilomètres de là, d'autres thermes préparent eux aussi leur réouverture. Ceux de Vals-les-Bains, les plus importants d'Ardèche, doivent rouvrir lundi 13 juillet. Fermé depuis la mi-novembre, cet établissement accueille 2.500 curistes par an en temps normal.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cévennes thermalisme sorties et loisirs coronavirus/covid-19 santé tourisme économie coronavirus - confinement : envie d'évasion société