• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ardèche : un ''toro-piscine'' tourne au drame, un pronostic vital engagé

Images d'illustration / © Flickr
Images d'illustration / © Flickr

Ce lundi 26 août, vers 23 heures, un homme de 19 ans a été gravement blessé lors d’un ''toro-piscine'', à Vallon-Pont-d’Arc, en Ardèche. Le taureau l'a gravement blessé à la gorge. Le jeune homme a été transporté à l'hôpital d'Aubenas, puis à Saint-Etienne. Son pronostic vital est engagé.
 

Par Fatima Bouyablane

C’est devenu un jeu de l’été qui attire de nombreux spectateurs. Le ''toro-piscine'', est un peu comme le jeu d’intervilles, où les uns et les autres côtoient un taureau dans un espace délimité.
Le but est d’attirer l’animal dans une piscine.

Sauf que ce lundi 26 août au soir, à Vallon Pont-d’Arc, en Ardèche, le jeu tourne au drame. Il est 23h lorsqu’un jeune homme de 19 ans est gravement blessé par un taureau à la gorge. Un taureau dont les cornes sont d’une envergure d’un mètre 20. ''D’ordinaire les cornes sont protégées par des boules ou un manchon, explique le maire de Vallon-Pont-d'Arc. A priori, pas celles du taureau qui a encorné le jeune vacancier au larynx.''

Le jeune homme a été transporté à l’hôpital d’Aubenas puis au CHU de Saint-Etienne. Son pronostic vital est engagé.
Originaire de Haute-Savoie, le jeune homme était en vacances en Ardèche avec sa famille. Il séjournait à trois kilomètres du lieu du drame, dans un camping à Sampzon.

Pas d’autorisations municipales, trois plaintes de la mairie

Les services techniques de la mairie de Vallon-Pont-d’Arc avaient enlevé à chaque fois les affiches publicitaires attachés aux arbres et annonçant le spectacle de toro-piscine. Ce qui n’aurait pas plu aux organisateurs. "Devant notre refus, la directrice de la société, raconte le maire Pierre Peschier, a menacé de jeter du purin devant la mairie''.

Ce toro-piscine se déroulait sur un terrain municipal. Or, le marie de Vallon-Pont-d’Arc n’avait pas donné d’autorisation.
Les organisateurs avaient sollicité des autorisations à trois reprises.

''La première demande, raconte le maire de Vallon-Pont-D’Arc, Pierre Peschier, remonte à trois semaines. Nous avions refusé car nous avions émis des réserves quant à la sécurité. Mais les organisateurs avaient cassé le portail du parking du stade pour s’installer. Nous avons porté plainte. Il y a deux semaines, ils sont revenus. Nous avions mis un fourgon, qu’ils ont déplacé. Nous avions de nouveau porté plainte. La troisième fois, c’était ce lundi 26 août matin. Cette fois, nous avions installé un tractopelle et une benne. Les organisateurs les ont contournés puis rouler sur la piste cyclable avant de s’installer''.

Ce lundi 26 août, dans l’après-midi, le maire de Vallon-Pont-D’arc a donc porté plainte pour la troisième fois à la gendarmerie. Les organisateurs ont été entendus dans la foulée.
Une enquête est en cours.

Qu’est-ce que le toro-piscine ?

Le but du toro-piscine consiste à attirer la vachette dans une petite piscine. Le gagnant est récompensé sous forme de lot. Ce jeu taurin, où l'animal n'est pas mis à mort, est très populaire dans le Sud-Ouest et dans le Sud-Est.

En Ardèche, cela fait plusieurs années qu’il a trouvé sa place dans les villages. En effet, lors des fêtes patronales, il attire un public nombreux et familial.

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : malgré le retour de la pluie, les cultures peinent à se remettre de la sécheresse

Les + Lus