Coronavirus : comment l'Ardèche se prépare au déconfinement

Le taux de circulation du virus est encore élevé en Ardèche. La future carte dévoilera jeudi 7 mai au soir si l'Ardèche passe au rouge ou au vert. Néanmoins, les services de l'Etat se prépare au déconfinement selon les règles en vigueur.

La future carte de déconfinement département par département sera dévoilée officiellement jeudi soir par le gouvernement. Actuellement, l'Ardèche est en orange, elle passera au vert ou au rouge jeudi soir
La future carte de déconfinement département par département sera dévoilée officiellement jeudi soir par le gouvernement. Actuellement, l'Ardèche est en orange, elle passera au vert ou au rouge jeudi soir © FTV

Ce mardi 5 mai au matin, la préfecture de l'Ardèche faisait un point sur la situation sanitaire dans le département. La future carte de déconfinement dévoilera jeudi 7 mai au soir si l'Ardèche passe au rouge ou au vert.
En attendant, les services de l'Etat se prépare au déconfinement selon les règles en vigueur.
 

Le point sur la situation sanitaire de l'Ardèche en ce mardi 05 mai 2020


La future carte de déconfinement département par département sera dévoilée officiellement jeudi soir par le gouvernement. Actuellement, l'Ardèche est en orange, elle passera au vert ou au rouge jeudi soir. Les critères qui déterminent la couleur sont le taux de circulation du virus (il faut qu'il soit inférieur à 6%), le taux d'hospitalisation en réanimation et la capacité de réalisation des tests. Si un seul des trois critères est rouge, le département reste rouge.

Actuellement, l'Ardèche est sur la sellette. Le nombre de lits en réanimation s'est fortement libéré (11 personnes à ce jour), 3 à 400 tests par jour (avec l'écouvillon) seront réalisés en Ardèche à partir du 11 mai, en revanche le taux de circulation du virus est encore trop élevé. Le taux oscille entre 5,9% et 6,1 %. Ce critère est donc pour le moment toujours référencé en rouge.
 

"Nous avons encore quelques heures pour passer au vert et entreprendre un déconfinement de manière plus sereine ou passer au rouge ce qui nous conduirait à une situation plus stressante. Nous sommes vraiment à la limite entre les deux et nous pouvons passer d'un côté comme de l'autre. Je rappelle néanmoins que la différence entre les deux situations se fera seulement au niveau des collèges et des parcs et jardins : si nous sommes en rouge, ils ne rouvriront pas au 18 mai." - Françoise Souliman, préfet de l'Ardèche.


Les aides de l'Etat sont attendues le 11 mai prochain

La préfecture de l'Ardèche va recevoir cette semaine des milliers de masques qu'elle distribuera à partir du 11 mai. Des masques chirurgicaux à destination des personnes les plus fragiles et les plus précaires ainsi que pour le personnel des différentes administrations. Suivront dans la foulée des masques en tissus plus pérenne dans le temps.

L'Etat s'engage aussi à rembourser les achats de masques des collectivités territoriales à hauteur de 50 %. Des achats déjà passés ou à venir et qui se trouvent dans la fourchette du 13 avril au 1er juin prochain.

Par l'intermédiaire des CCAS, 500 chèques-service d'un montant de 3,5 euros seront distribués aux personnes les plus précaires pour pallier aux situations d'urgence. 

La préfecture met en place à destination des maires une cellule d'information pour répondre à toutes les questions sur le déconfinement. Ces permanences téléphoniques commencent dès demain, ce mercredi et jeudi 06 et 07 mai à ce numéro : 04 75 66 51 10. La préfecture rappelle qu'elle possède et peut envoyer des fiches réflexes de gestes de protection contre le virus ainsi qu'un guide téléphonique pour rappeler tous les numéros utiles.


Les contrôles de l'Etat se poursuivent

A ce jour, 110 470 contrôles police et gendarmerie ont été enregistrées sur le département depuis la mise en place du confinement.
De futurs contrôles vont avoir lieu dans les grandes surfaces pour s'assurer que la vente de masques s'opère de manière régulière et que les prix respectent bien les plafonds imposés par l'Etat.

L'arrêté préfectoral de restriction des mesures de confinement pris pour le week-end de Pâques ainsi que pour le 1er Mai est reconduit pour le week-end du 08 mai. Il sera effectif à partir du jeudi soir 18 h jusqu'au dimanche minuit. Les personnes ne pourront plus sortir accompagnées sauf sur dérogation (personnes vulnérables ou enfant de moins de 16 ans) et même s'il s'agit d'un couple.

"Ce n'est évidemment pas pour les protéger l'un de l'autre mais c'est pour éviter un trop grand affût de personnes à l'extérieur ou dans des endroits confinés et qui inciterait à un relâchement des populations" Françoise Souliman, préfet de l'Ardèche.

Pour ce qui est des écoles publiques, l'inquiétude est grande pour une réouverture le 11 mai prochain. Certains maires dont celui de Cruas hier ont pris un arrêté municipal de fermeture de leur école publique. Le préfet de l'Ardèche accompagné du Directeur de l'Inspection d'Académie de l'Ardèche (DASEN) vont mener à bien des entretiens pour rassurer et accompagner les maires dans leur démarche de réouverture. Le préfet souligne qu'un décret ministériel va prochainement sortir signifiant l'obligation pour les écoles de rouvrir le lundi 11 mai. Si certaines d'entre elles ne sont pas prêtes pour accueillir les élèves selon le protocole de sécurité sanitaire rédigé par l'Éducation Nationale un délai serait alors respecté.
 

Un plan local de déconfinement


Le ministère de l'intérieur a sorti au niveau national un plan de déconfinement local qui court du 11 mai jusqu'au 1er juin. Campings, hôtels et restaurants restent fermés jusqu' à cette date de début juin. 

L'Ardèche retient son souffle jusqu'à jeudi soir pour savoir s'il elle pourra bénéficier de toutes les mesures de déconfinement prévues par la loi ou pas. 

 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter